• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Adèle Haenel victime d'attouchements : Christophe Ruggia réagit pour la première fois

Adèle Haenel victime d'attouchements : Christophe Ruggia réagit pour la première fois
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors que le parquet de Paris a ouvert une enquête à la suite des déclarations chocs d'Adèle Haenel, le réalisateur Christophe Ruggia - qu'elle accuse d'attouchements sexuels lorsqu'elle était adolescente - a pris la parole pour la première fois. Dans un long droit de réponse publié ce mercredi 6 novembre par Médiapart, il a fermement réfuté toutes ces accusations. Non Stop People vous dit tout.

C'est une affaire qui fait les gros titres de la presse people depuis le 3 novembre 2019. Dans un article publié sur le site de Médiapart, Adèle Haenel a livré un témoignage glaçant contre le réalisateur Christophe Ruggia. Elle l'accuse de lui avoir fait subir du harcèlement ainsi que des attouchements sexuels lorsqu'elle était adolescente. L'actrice a pu compter sur le soutien de nombreuses personnalités. De Marion Cotillard à Julie Gayet en passant par Vanessa Demouy ou encore Helena Noguerra, toutes lui ont adressé des messages de soutien. Flavie Flament a elle aussi réagi via son compte officiel Instagram. "Les enfants victimes de violences sexuelles ont, au fond du regard, un éclat brisé. Aujourd'hui, Adèle a arraché le bâillon qui la muselait depuis si longtemps. Merci Adèle", a-t-elle posté.

"Je lui demande de me pardonner"

Alors que le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête préliminaire (informations révélées par l'AFP), Christophe Ruggia - le réalisateur accusé d'attouchements sexuels par Adèle Haenel - a réagi pour la première fois dans un long droit de réponse publié par Médiapart. "Je n'ai jamais eu à son égard les gestes physiques et le comportement de harcèlement sexuel dont elle m'accuse, mais j'ai commis l'erreur de jouer les pygmalions avec les malentendus et les entraves qu'une telle posture suscite", s'est-il défendu. Il est ensuite revenu sur sa collaboration avec la comédienne qui remonte à 2002, sur le tournage du film "Les Diables". Il évoque une relation "personnelle et professionnelle forte".

"Adèle venait à la maison et piochait dans ma vidéothèque riche de milliers de films (...) À l'époque, j'avais une admiration sans borne pour son envie de cinéma et pour le talent que j'avais décelé chez elle", a-t-il précisé. Et de poursuivre : "Je n'avais pas vu que mon adulation et les espoirs que je plaçais en elle avaient pu lui apparaître, compte tenu de son jeune âge, comme pénibles à certains moments. Si c'est le cas et si elle le peut, je lui demande de me pardonner". La journaliste qui a mené l'enquête pour Médiapart s'est aussi retrouvée dans le viseur de Christophe Ruggia, comme l'ont relayé nos confrères de France Info.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 fév Non Stop People @NonStopPeople
    M Pokora : son adorable attention pour l'anniversaire de sa belle-fille https://t.co/4N3Kx1kYIt https://t.co/4jQaImuUrp
    Détails
  • 26 fév Non Stop People @NonStopPeople
    [EXCLU VIDÉO] Pékin Express : le casting en sécurité sur le tournage ? Un ex-candidat dit tout… https://t.co/eFkbxZNd62
    Détails
  • 26 fév Non Stop People @NonStopPeople
    Dominique Strauss-Kahn : comment il a gagné des millions d'euros ces dernières années https://t.co/24xPDu4oR8 https://t.co/mufK7PhiGp
    Détails