• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Albert Dupontel : le réalisateur se confie sur son étrange phobie

Albert Dupontel : le réalisateur se confie sur son étrange phobie
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce mercredi 21 octobre sort le nouveau film d'Albert Dupontel "Adieu les cons". Le réalisateur s'est confié dans les colonnes du Huffington Post sur une étrange phobie.

Le nouveau film d'Albert Dupontel "Adieu les cons" sort ce mercredi 21 octobre en salle. Une sortie on ne peut plus particulière, au vu des nombreuses mesures sanitaire. En effet, le couvre-feu de 21 H à 6 H du matin met le monde du spectacle au plus mal. Certains réalisateurs ont même pris la décision de reporter la sortie de leur film, c'est le cas notamment d'Alexandre Astier qui doit présenter au public le premier film "Kaamelott". Dans un post Twitter, le comédien écrivait : "Je suis bien triste de vous annoncer que KV1 ne sortira pas le 25 novembre. J’étais impatient de vous le montrer… je vais trépigner encore un peu".
Albert Dupontel a souhaité que le film sorte malgré tout, une décision qui n'est pas que de son ressort comme il l'a confié au Parisien ce 20 octobre : "Oui, je n'étais pas du tout pour. Pour ne rien vous cacher, nous aurions voulu sortir en août parce qu'on sentait bien le coup venir à l'automne. Mais ça nous a été sinon refusé, en tout cas vivement déconseillé, par la Gaumont, qui distribue le film. (…) Bref, je suis frustré et triste de cette sortie bâclée, voilà."

"il y a un truc qui ne va pas" 

"Adieu les cons" raconte l'histoire de Suze Trapet, incarné par Virginie Efira. Une femme de 43 ans qui apprend qu'elle est gravement malade. Elle décide de tout mettre en oeuvre pour retrouver l'enfant qu'elle a abandonné. Albert Dupontel, de son vrai nom Philippe Guillaume a voulu dressé le portrait d'une société dans laquelle les phobies des gens prennent le pas sur le reste. Et il sait de quoi il parle puisque l'acteur est lui-même atteint de "phobie judiciaire" comme il l'a confié au Huffington Post. "J’ai peur de l’erreur judiciaire, de l’injustice. Il y a des pays, comme les États-Unis, où je ne mets plus un pied. Je me dis qu’à tous les coups, ils vont m’arrêter sans raison. C’est un pays qui, par sa violence, me fait très peur."
Il assure ensuite que cette peur augmente avec la société dans laquelle on vit actuellement : "Quand on se retrouve avec des gens qui descendent dans la rue pour protester et s’exprimer, il y a un truc qui ne va pas".

Par J.F.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    🙏🏽🙏🏽🙏🏽🙏🏽🙏🏽❤️❤️❤️❤️ https://t.co/gsSgWg66jS
    Détails
  • 01 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    🕺🏽🕺🏽🕺🏽🕺🏽🕺🏽🕺🏽 https://t.co/ygMlFc1llD
    Détails
  • 01 déc sophia aram @SophiaAram
    @BEATRICE0506 Merci pour votre ténacité chère Béatrice 🙏🏽❤️
    Détails