• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Angelina Jolie : ses méthodes de casting critiquées, Vanity Fair confirme

Angelina Jolie : ses méthodes de casting critiquées, Vanity Fair confirme
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors qu’Angelina Jolie a démenti les informations de Vanity Fair qui affirmait qu’elle avait eu recours à des méthodes de casting cruelles avec des enfants cambodgiens, le magazine américain a confirmé ses dires ce vendredi. Et a donc refusé de publier un erratum pour présenter ses excuses, comme l’exigeaient les avocats de la star. Non Stop People vous en dit plus.

C’est à Vanity Fair qu’Angelina Jolie avait réservé la primeur de ses premières déclarations officielles depuis des mois. Dans une longue interview, la star était revenue sur son divorce d’avec Brad Pitt, la réaction de ses enfants ou encore ses problèmes de santé. En plus de cette interview, le magazine avait publié dans son numéro mensuel un portrait d’Angelina Jolie. Portrait qui fait, depuis, couler beaucoup d’encre. L’ex-femme de Brad Pitt y est en effet accusée d’avoir eu recours à des méthodes de casting cruelles avec des enfants cambodgiens pour le tournage de "First They Killed My Fathers". Vanity Fair affirmait qu’Angelina Jolie, pour trouver ses acteurs, s’étaient rendue dans un orphelinat, mettait de l’argent dans les mains des enfants, leur demandait ce qu’ils en feraient puis le reprenait pour tester leurs réactions.

Vanity Fair persiste et signe

Evidemment, la presse du monde entier a relayé ce scandale. Et la star a rapidement réagi dans les colonnes du Huffington Post en assurant que tout cela avait été "sorti de son contexte" : "Je suis énervée qu’un prétendu exercice d’improvisation, tiré d’une véritable scène du film, ait été décrit comme si c’était un véritable scénario. L’idée même que de l’argent réel était pris d’un enfant pendant une audition est fausse et énervante. Je serais moi-même outrée si cela arrivait". Les avocats d’Angelina Jolie avaient alors demandé à Vanity Fair de présenter des excuses officielles. Sauf qu’à la place, le magazine persiste et signe après avoir réécouté l’interview d’Angelina Jolie : "On entendrait l’actrice dire à la journaliste : "Le jeu était que le personnage leur dise qu'ils allaient mettre de l'argent sur la table et ils ne savaient pas vraiment ce qu'ils allaient faire. On leur disait "oh, on va faire venir une caméra et on veut jouer à un jeu avec toi", et le jeu était "on va mettre de l'argent devant toi, tu vas devoir réfléchir longtemps à ce pour quoi tu pourrais en avoir besoin", parfois c'était de l'argent, parfois un cookie, et on lui disait de le prendre. Puis on les attrapait. "On va t'attraper, et on veut que tu mentes en disant que tu ne l'as pas".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    So so proud of @janice_freeman for performing with @brandicarlile tonight! Love love love! https://t.co/D5stzvDnjI
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Salma Hayek : Harvey Weinstein "son monstre", l’actrice accuse à son tour le producteur de harcèlement et de menace… https://t.co/e2Sx8gM2u6
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Jane Birkin a 71 ans. Que devient l'artiste ? https://t.co/V7Hzx2uFdw https://t.co/oc5txLjd10
    Détails