• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Angelina Jolie, son bouleversant récit de sa visite dans des camps de réfugiés en Irak : "J'étais sans voix"

Angelina Jolie, son bouleversant récit de sa visite dans des camps de réfugiés en Irak : "J'étais sans voix"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Angelina Jolie s'est une nouvelle fois rendue en Irak pour visiter un camp de réfugiés. Véritablement dévastée par ce voyage, l'actrice et réalisatrice, ambassadrice de bonne volonté du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés, a signé une tribune bouleversante dans le New York Times.

Comme Non Stop People vous l'expliquait en début de semaine, Angelina Jolie s'est rendue en Irak pour visiter des camps de réfugiés syriens et irakiens, en tant qu'ambassadrice de bonne volonté du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Très engagée depuis des années, il ne s'agit pas du premier voyage humanitaire de l'actrice-réalisatrice, et si l'on imagine que l'on ne peut pas s'habituer à être confronté à tant de souffrances, Angelina Jolie a été particulièrement dévastée par cette visite : "C'est ma cinquième visite en Irak depuis 2007 et les souffrances sont pires que tout ce que j'avais pu voir jusque-là."

"J'étais sans voix"

Afin que le monde entier prenne conscience de la situation des réfugiés dans cette région du monde, Angelina Jolie a signé une bouleversante tribune dans le New York Times. Elle a ainsi fait le récit des témoignages des réfugiés traumatisés qu'elle a récolté lors de sa visite.

"Pendant plusieurs années j’ai visité des camps, et chaque fois, je me suis assise dans une tente et j’ai écouté des histoires. J’ai fait de mon mieux pour apporter mon soutien, dire quelque chose qui montrerait de la solidarité […] Lors de ce voyage, j’étais sans voix.

Que dire à une mère en larmes qui  raconte que sa fille est entre les mains de l’Etat Islamique, ou EI, et qu’elle aimerait y être aussi ? Même si cela signifie être violée et tortuée, elle dit que cela serait mieux que de ne pas être avec sa fille.

Que dire à une jeune fille de 13 ans qui décrit les entrepôts dans lesquels elle a vécu avec d’autres, et étaient emmenées trois par trois, pour être violées par les hommes ? Quand son frère l’a appris, il s’est donné la mort.

Comment voulez-vous parler quand une femme de votre âge vous regarde dans les yeux et vous raconte que toute sa famille a été tuée devant elle, et qu’elle vit désormais seule dans une tente et a des rations de nourriture minimales ? "

"La crédibilité du système international est en jeu"

Dans sa tribune publiée hier dans le New York Times, Angelina Jolie pointe également du doigt la nécessité de venir en aide à ces populations :

"Ce qui est en jeu ici, ce ne sont pas seulement les vies de millions de personnes et le futur du Moyen Orient, mais aussi la crédibilité du système international. Qu’est-ce que cela dit de notre engagement envers les droits de l’Homme et la responsabilité que nous semblons tolérer dans les crimes contre l’humanité commis en Syrie et en Irak au quotidien ?" a-t-elle ainsi rappelé.

Angelina Jolie souligne enfin que le rôle du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés dépasse totalement ce pour quoi il a été créé :

"Quand l’agence des réfugiés des Nations Unies a été créée après la Deuxième Guerre Mondiale, le but était d’aider les gens à retourner chez eux après le conflit. Cela n’a pas été créé pour nourrir, année après année, des gens qui ne rentreront peut-être jamais chez eux, dont les enfants seront nés apatrides, et dont les pays ne verront peut-être jamais la paix. Mais, c’est la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui, avec 51 millions de réfugiés, demandeurs d’asile ou populations déplacées autour du monde, plus qu’à n’importe quel moment dans l’histoire de l’organisation."

 

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    .@YaminaBenguigui et @quegarcia21 se déclarent la guerre sur les réseaux sociaux https://t.co/gB30OnAUMt https://t.co/0hjrm1Fljv
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Sylvie Vartan "du mal à accepter" la mort de #Johnny Hallyday https://t.co/9rT3Aa7sFB https://t.co/I9V4XGabr2
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Tom Hanks raconte son admiration pour #JohnnyHallyday https://t.co/oiDPfFtCZ3 https://t.co/gBMfTnPwnI
    Détails