Cinéma

Anna Mouglalis victime de sa beauté "L’idée que pour être drôle il faut être moche est insupportable"

Anna Mouglalis victime de sa beauté "L’idée que pour être drôle il faut être moche est insupportable"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Anna Mouglalis a accordé un entretien au magazine l’Express Styles. Elle revient notamment sur son image et révèle, à demi-mots, souffrir de sa beauté.

Anne Mouglalis a tout de la femme fatale. De grands yeux, une voix suave et une prestance incroyable. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si Joann Sfar l’a choisie pour jouer le rôle de Juliette Gréco, pour son film sur Serge Gainsbourg, "Gainsbourg, vie héroïque". Dans les colonnes du dernier supplément Styles de l’Express, elle susurre à demi-mots être victime de sa beauté, dans le milieu du cinéma. Trop belle pour être actrice ? "Les cinéastes décalés m’envisagent dans des comédies. Les autres sont attachés à mon image hiératique. J’en suis aussi responsable. On m’a bien proposé des comédies à mes débuts, mais si elles ne sont pas bien écrites, cela tombe vite dans la vulgarité. Et cette idée que, pour être drôle, il faut être moche est insupportable" déclare-t-elle. Elle explique en effet ne pas être la cible pour les comédies car son image de vamp mystérieuse et de brune ténébreuse l’empêche d’intéresser les cinéastes pour des rôles légers.

Plus proche des années 1950 que 2000 ?

L’ex de Samuel Benchetrit déclare aussi que son contrat avec la maison de luxe Chanel lui a fermé des portes et que certains professionnels du milieu l’auraient ainsi évincée : "A la suite de ma collaboration avec la maison Chanel, certains metteurs en scène n’ont plus eu envie de travailler avec moi, comme Claude Chabrol. Il m’a dit : "Tu n’es plus une actrice". C’est vrai que j’étais magnifiée en tant que mannequin alors que l’on cherchait des filles d’à côté. Déjà, avec ma voix particulière, on me rangeait davantage dans les années 1950 que 2000." L’actrice avait en effet travaillé au côté du réalisateur sur le film "Merci pour le Chocolat".

On pourrait retrouver la jolie brune dans le dernier film de Mario Martone en muse de Giacomo Leopardi, poète du XIXe siècle. Un rôle qui ne la rapprochera pas encore des comédies contemporaines dont elle rêve mais qui ne manquera pas de la saluer au rang des actrices confirmées.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 10 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @Cyrilhanouna: Le vendredi c est tjrs la folie dans #TPMP et on fera un point sur #PetitBabaNoel https://t.co/N1WV5tiLuM

    Détails
  • 10 déc Paris Hilton @ParisHilton

    Amazing evening with my beautiful sis @SofiaRichie celebrating our @TheGaloreMag covers. ✨👯✨ https://t.co/Qa8Tmpus58

    Détails
  • 10 déc xoxo, Joanne @ladygaga

    RT @gagamonster96: Watch Lady Gaga perform 'Million Reasons' on Alan Carr's Happy Hour here: https://t.co/xom6js7LVW https://t.co/74EcsWatB6

    Détails