• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Ben Affleck en Batman : sa défense contre les critiques

Ben Affleck en Batman : sa défense contre les critiques
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ben Affleck fête son 42ème anniversaire aujourd'hui et sera prochainement à l'affiche de Gone Girl, nouveau film de David Fincher. Il partage avec sa partenaire à l'écran, Rosamund Pike, la couverture d'Entertainment Weekly et revient dans les colonne du magazine sur les critiques dont il est la cible depuis qu'il a été choisi pour reprendre le rôle de Batman.

Ben Affleck a été, vous le savez, choisi pour être le nouveau Batman, dans le reboot de la franchise par Zack Snyder. Il a donc la lourde charge de passer après Christian Bale et son chevalier noir. Depuis l’annonce de ce choix de casting, un grand nombre d’internautes ont exprimé leur mécontentement.  Ces fans du super héros de DC Comics pensent que Ben Affleck ne sera pas à la hauteur, et s'appuient pour se justifier sur des films de piètres qualités, comme Gigli dans lequel il a tourné en 2003 avec Jennifer Lopez, sa fiancée de l’époque. Pourtant, entre temps, Ben Affleck a prouvé qu’il était capable de mieux notamment en réalisant et en jouant dans ses propres longs métrages dont Argo, qui a, entre autres, remporter l’Oscar du Meilleur Film.

Alors que le tournage de Batman v Superman: Dawn Of Justice est loin d’être terminé (le film devrait sortir au printemps 2016), Ben Affleck sera prochainement à l’affiche du nouveau David Fincher (Fight Club, The Social Network). Intitulé Gone Girl, le long métrage est une adaptation du best-seller Les Apparences de Gillian Flynn, et raconte l’histoire de Nick, un homme qui devient le coupable idéal après la disparition de sa femme Amy.  

Le couple interprété par Ben Affleck et Rosamund Pike est en couverture du nouveau numéro du magazine Entertainment Weekly. Il s’agit d’une photo de mariage assez inquiétante puisque l’homme a un regard très triste, tandis que sa compagne arbore un sourire forcé, le tout sur un fond très noir qui ne laisse rien présager de bon.

Ben Affleck se confie dans les colonnes de ce numéro de l’hebdomadaire américain et notamment sur l’incroyable bashing dont il est la cible depuis qu’il a été choisi pour incarner le nouveau Batman. Il explique alors qu’en lui proposant le rôle, les producteurs l’avaient prévenu qu’il risquait d’être vivement décrié. L’acteur souligne alors que tout le monde a droit à son opinion et ajoute « je ne l’aurais pas fait si je ne m’en sentais pas capable ». Le mari de Jennifer Garner évoque également ces critiques régulièrement subi par les acteurs qui doivent incarner des personnages aussi importants. Il parle notamment du cas du casting de l’interprète de Christian Grey pour l’adaptation cinématographique de Fifty Shades of Grey. Il y a peu, un des producteurs de Batman v Superman: Dawn Of Justice prenait d’ailleurs sa défense en se révoltant contre les critiques des fans qui ne laissent pas les acteurs faire leurs preuves.

« On est déjà passé par là tellement de fois. […] Même chez les concurrents. Je me souviens par exemple de certaines réactions lorsque Robert Downey Jr a obtenu le rôle d'Iron Man... Chez nous, ça a été intense lorsque Chris Nolan a choisi Heath Ledger pour jouer le Joker. Certains criaient carrément au scandale : ' Comment pouvez-vous engager ce mec qui jouait un cowboy gay pour interpréter le Joker ? Vous êtes en train de détruire le plus grand méchant de tous les temps. C'est n'importe quoi ! » confiait-il au site App.com.

Aujourd’hui, l’interprétation du défunt Heath Ledger est devenue culte et ce choix de casting apparaît comme l’évidence même. Ben Affleck devrait donc prouver à ses détracteurs qu’il est lui aussi tout à fait légitime dans le rôle du chevalier noir.

En tout cas, toutes ces critiques auront permis au père de 3 enfants (bientôt 4 ? ) de bien comprendre son rôle dans Gone Girl, comme l’affirme le réalisateur David Fincher. Il explique en effet à Entertainment Weekly que l’acteur était parfait pour incarner Nick, parce qu’il « sait ce que ça fait d'être traqué ». Ben Affleck confirme les propos du cinéaste en précisant qu’il connaît le sentiment d’être épié par les tabloïds qui lui prête constamment des motivations négatives et ajoute « ce n’est pas quelque chose pour lequel j’ai eu beaucoup de recherches à faire ! », faisant également référence à sa relation surmédiatisée avec Jennifer Lopez au début des années 2000.

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @markthekatycat music lovers existed before socials
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    @sofifii it was a draft and my finger slipped
    Détails
  • 14 déc KATY PERRY @katyperry
    i can’t wait till instagram culture is over so we can all be ourselves again
    Détails