Cinéma

Benoît Poelvoorde : Ses confidences sur la mort et la religion, il se lâche

Benoît Poelvoorde : Ses confidences sur la mort et la religion, il se lâche
  • A-
  • A+

Dans son dernier film "Le tout nouveau testament", sorti début septembre, Benoît Poelvoorde incarne Dieu dans une version loufoque. Et dans une interview accordée à "L’Union" l’acteur, qui n’a pas peur de choquer dans ses propos, s’est exprimé sur la religion. Il a également évoqué le thème de la mort. Non Stop People vous en dit plus.

Il a beau être belge mais Benoît Poelvoorde est sans conteste l’une des figures emblématiques du cinéma français. Et l’acteur de 51 ans qui a toujours dit tout haut ce qu’il pensait a donné une interview à "L’Union" dans laquelle il aborde notamment le thème de la mort. Il confie ainsi qu’il n’aimerait pas connaitre la date de son décès.

"Je préférerais ne pas savoir. Si je savais à quel moment j’allais mourir, je passerais une mauvaise soirée. Si on me dit par exemple : "Tu peux passer une soirée mais tu rentres à minuit." À 23 h 55, je sais que je bois ma dernière bière. Je vais forcément profiter des dernières minutes mais je vais aussi râler. En revanche, si je ne sais pas que c’est la dernière, je la boirai en sachant qu’il y en aura peut-être plein d’autres. Quand j’étais jeune, je jouais à Mario sur la Nintendo. On est tellement attaché au jeu que la dernière partie n’est, pour finir, jamais la dernière. Vous comprenez ?"

Puis, Benoît Poelvoorde rapporte qu’il a déjà été confronté à la mort de très près. "J’ai même vu des gens mourir devant moi, ou en tout cas dans le même lieu où je me trouvais. Le bonheur, c’est justement de savoir qu’on doit profiter au maximum de chaque jour car on pourrait mourir le lendemain. Il y a très peu d’aveugles malheureux, par exemple. Le bonheur est très relatif."

"Que Dieu s’appelle banane ou Zeus, peu importe !"

Toujours au cours de cette interview, celui qui s’est dit lassé du cinéma s’est également exprimé sur la religion. Dans son dernier film "Le tout nouveau testament" sorti début septembre, il incarne le rôle d’un dieu complètement décalé.  

"Je suis catholique romain élevé dans la foi chrétienne (Benoît Poelvoorde a notamment suivi une partie de sa scolarité à l’internat de Godinne, tenu par les jésuites, NDLR). Je ne suis pas réellement pratiquant car je ne vais pas à la messe. Je prie parfois, mais c’est plutôt de l’ordre du rituel. Je ne me pose pas la question de savoir si Dieu tape sur son ordinateur pour changer la destinée des hommes et je n’imagine pas Dieu au-dessus de ma tête avec une grande barbe. La représentation de ce que les hommes se font de Dieu, c’est une manière de simplifier le discours. Ce qui est très amusant avec la religion chrétienne, c’est qu’il existe un saint pour chaque devoir : le saint des causes désespérées, le saint des voyageurs ou même des poussières", explique-t-il avant d’ajouter : "Que Dieu s’appelle banane ou Zeus, peu importe ! Je respecte toutes les religions et tout ce qui conduit l’homme à vivre sans trop souffrir. Ne pas savoir si Dieu existe permet à l’homme d’avancer."

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Kev Adams @kevadamsss

    Ce we retrouvez le tres talentueux @maximegasteuil en première partie de #ToutEstPossible !! 🙌🙌 Allez le voir en To… https://t.co/Sw9uSEzcSt

    Détails
  • 03 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    RT @kevboucher: Record pour "TPMP, ça continue" (la P3 de #TPMP) avec @Cyrilhanouna sur C8 : 1,74 million de fidèles et 7,2% de PDA.

    Détails
  • 03 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Merci à vous les cheris d amour, meilleure semaine pour Tpmp depuis la rentrée! On se régale de ouf!! Je vous jure, j ai jamais autant kiffe

    Détails