• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Bernard Campan en échec scolaire enfant, il se confie (exclu)

Bernard Campan en échec scolaire enfant, il se confie (exclu)
(c) 13 Productions
  • A-
  • A+
Partager Google+

Bernard Campan peut se targuer de mener une belle carrière au cinéma, à la télévision et au théâtre. Pourtant, l’ex- Inconnu n’était pas brillant à l’école, il était même un "cancre". C’est d’ailleurs le sujet et le nom du film de Réjane Varrod diffusé lundi 18 septembre sur France 3. Le comédien s’est confié à cœur ouvert sur son passé dans ce documentaire. Non Stop People l’a rencontré à cette occasion.

Si Bernard Campan a connu le succès à la télévision avec Les Inconnus puis au cinéma en interprétant un certain nombre de rôle dramatique, le comédien a eu une scolarité difficile. "Nul" à l’école, il doit redoubler sa quatrième. Un traumatisme qu’il évoque les larmes aux yeux dans le documentaire de Réjane Varrod. "Dans le reportage je suis bouleversé quand j’en parle", indique-t-il d’ailleurs à Non Stop People. Le comédien a mal vécu son échec scolaire d’autant plus qu’il était fils d'enseignants. "Le fait d’être fils de prof, pour moi hors de question de redoubler, donc quand j’ai redoublé, ça a appuyé deux fois plus sur la souffrance et la honte", évoque l’acteur.

Ce sentiment d’échec le poursuivra longtemps. "D’en parler, je me suis rendu compte combien mon passé de cancre était encore présent en moi. Ça permet aussi de libérer une parole de quelque chose qui n’est pas anodin. Ce n’est pas rigolo, c’est une souffrance, c’est quelque chose qui peut déterminer une vie", confie-t-il auprès de Non Stop People.

Bernard Campan évoque son passé de cancre

Bachelier, le jeune homme monte à Paris pour mener la riche carrière qu’on lui connaît.  Pour Non Stop People, il évoque ce lien entre désirs de devenir artiste et son passé. "Être cancre, c’est être rejeté, le contraire d’être aimé. Un artiste a besoin d’être aimé, donc un artiste qui a été cancre a deux fois plus besoin d’être aimé", indique l’ancien acolyte de Divier Bourdon et de Pascal Légitimus. "Il y a cette idée de prendre sa revanche, de montrer qu’on n’est pas qu’un cancre", conclut-il.

Propos recueillis par Ambre Lefeivre

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Le clash entre Muriel Robin et Charles Consigny planifié ? Cyril Hanouna balance https://t.co/uXZzBwdl1W https://t.co/QdIPOnZjmx
    Détails
  • 23 oct Non Stop People @NonStopPeople
    📺 #DALS : Faut-il arrêter l’émission❓ #LeDebriefNSP
    Détails
  • 23 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Julien Courbet victime de vol, il lance un appel aux internautes sur Twitter https://t.co/aZtqiiQ2gS https://t.co/ES1io1dlR2
    Détails