• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Brigitte Bardot : Dépressive, elle a plusieurs fois tenté de mettre fin à ses jours

Brigitte Bardot : Dépressive, elle a plusieurs fois tenté de mettre fin à ses jours
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce vendredi 12 avril, France 3 décrypte le mythe B.B avec la diffusion de "Brigitte Bardot amoureuse". Un documentaire qui retrace les aléas de la vie sentimentale de l’actrice emblématique. Agée de 84 ans, la star a traversé une période très sombre lors de laquelle elle avait pensé au suicide. Non Stop People vous en dit plus.

Que serait le cinéma sans Brigitte Bardot ? En 1956, l’actrice était révélée pour la première fois au grand public dans "Et Dieu créa… la femme" de Roger Vadim. Film qui lui avait permis de se hisser au rang de sex-symbol. Avec le réalisateur, B.B a vécu plusieurs années d’amour avant de succomber au charme de Jean-Louis Trintignant, à qui elle a donné la réplique dans "Et Dieu créa… la femme". Si certains de ces compagnons sont connus du public – Serge Gainsbourg, Jacques Charrier ou encore Gunther Sachs – d’autres amants sont encore méconnus. Ce vendredi 12 avril, France 3 décortique le mythe construit autour de Brigitte Bardot. Dans "Brigitte Bardot amoureuse", diffusé dès 21 heures, les masques tomberont.

Une icône en proie à des pensées noires 

Et si elle a connu une ascension fulgurante sur le devant de la scène, l’histoire est bien différente loin des caméras. Femme solitaire, Brigitte Bardot a déjà été en proie à des pensées noires. Ainsi, Brigitte Bardot tentait de mettre fin à ses jours pour la première fois à ses 16 ans. Ses parents s’étaient alors fermement opposés à son idylle avec Roger Vadim. Six ans les séparaient. A l’époque, le père de la comédienne lui annonçait qu’elle devait partir étudier en Angleterre pour ne rentrer qu’une fois qu’elle serait majeure. Au bord du gouffre, elle avait mis sa tête dans le four avant d’ouvrir le gaz. Ses parents l’avaient retrouvé plongée dans le coma. Dans une récente interview, citée par nos confrères de Vanity Fair, elle avouait avoir sombré une seconde fois, quelques années plus tard. 

"Je n’ai jamais réussi à trouver l’équilibre entre vie privée et vie publique, j’ai vécu toute ma vie déséquilibrée, souffrant d’agoraphobie terrifiante. A 26 ans, j’ai tenté de me suicider, j’ai été très proche de la mort… Je ne regrette pas qu’on m’ait sauvée", déclarait-elle. Au moment des faits, Brigitte Bardot peinait à faire face à sa notoriété. Adulée de toutes et tous, elle était harcelée par les paparazzi. A 26 ans, elle tente donc de se suicider deux fois. La première, en avalant des comprimés avec du champagne. La seconde, en se tailladant les veines. Pour rappel, l’agoraphobie est un trouble anxieux désignant une anxiété voire un évitement de lieux ou de situations dont il serait difficile de s’échapper. Parmi les lieux évités par les personnes atteintes d’agoraphobie, les grands espaces, les lieux publics ou les lieux en hauteur. Un véritable handicap pour ceux qui en souffrent, extrêmement complexe à soigner. 

 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    Avicii mort : son compte Twitter a été réactivé pour lui rendre hommage https://t.co/s14Hc60ujt https://t.co/s6FHwKUkrn
    Détails
  • 21 avr Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Notre-Dame de Paris : Les médias en font-ils trop ?
    Détails
  • 21 avr Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    RT @AssosEmma: Nous sommes très heureux d'être en association avec @InstVisionParis et apporter notre soutien financier plus que jamais la…
    Détails