• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Brigitte Bardot dérape avec des propos racistes, elle risque gros

Brigitte Bardot dérape avec des propos racistes, elle risque gros
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans une lettre ouverte au préfet de La Réunion, Brigitte Bardot a encore dérapé, mardi 19 mars. L’ex-actrice de 84 ans a été l’auteure de propos jugés racistes à l’égard des habitants du département. Elle s’est attiré la colère de la Toile. Non Stop People vous en dit plus.

Très engagée pour les animaux, Brigitte Bardot est aussi reconnue pour ses prises de position controversées et ses propos décapants. En décembre dernier, l’ancienne comédienne de 84 ans affirmait, encore une fois, haut et fort son antiféminisme à l’occasion d’une interview avec nos confrères du Parisien. Quelques mois plus tôt, elle s’en prenait violemment et ouvertement à Nicolas Hulot, ex-ministre de l’Ecologie. Mais BB avait aussi laissé exploser sa colère contre les victimes présumées de violences sexuelles. "Il y a beaucoup d’actrices qui font les allumeuses avec les producteurs afin de décrocher un rôle. Ensuite, pour qu’on parle d’elles, elles viennent raconter qu’elles ont été harcelées… En réalité, plutôt que de leur profiter, cela leur nuit", racontait-elle.

Des propos "racistes" et "injurieux"

Mardi 19 mars, Brigitte Bardot s’est une nouvelle fois attiré la colère de la Toile. Fervente militante pour la cause animale, elle adressait une lettre ouverte au préfet de La Réunion, pour défendre les conditions de vie des animaux. Dans ce texte, la star du cinéma tenait des propos jugés racistes et injurieux à l’égard des Réunionnais. "Une population dégénérée encore imprégnée de coutumes ancestrales, des traditions barbares qui sont leurs souches", selon elle. "Les autochtones ont gardé leurs gênes [sic] de sauvages", écrivait-elle ensuite en évoquant "des réminiscences de cannibalisme des siècles passés" et une "île démoniaque". Dans la foulée, les internautes sont montés au créneau pour fustiger les propose de l’octogénaire. "Si ce courrier est authentique, il appelle une réponse claire: le préfet de La Réunion déposera dès demain une plainte à laquelle je m'associerai. Le racisme ordinaire n’a pas sa place dans le débat d’idées", a réagi la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, sur Twitter.

 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 24 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Comprenez-vous la décision de Jean-Luc Mélenchon de ne plus accréditer les équipes de @Qofficiel ?
    Détails
  • 24 sep Non Stop People @NonStopPeople
    [EXCLU VIDEO] Géraldine Maillet animatrice sur C8 : elle lève le voile sur son émission https://t.co/QqquwyD1ET https://t.co/AtVETwMFuB
    Détails
  • 24 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Quotidien : la décision radicale de Jean-Luc Mélenchon contre les journalistes de l'émission https://t.co/M3iVl0HBvS https://t.co/A1eiCiVm1Z
    Détails