Cinéma

Brigitte Bardot : "Je déteste le féminisme"

Brigitte Bardot : "Je déteste le féminisme"
  • A-
  • A+

Dans une interview au Daily Mail, Brigitte Bardot revient sur sa riche carrière, sur son combat en faveur des animaux, et elle ne fait pas dans la langue de bois. Brigitte Bardot assure également qu’elle déteste le féminisme.

Brigitte Bardot a fêté ses 80 ans le 28 septembre dernier avec la sortie d'un livre, « BB par Brigitte Bardot ». Un ouvrage avec de nombreuses photos qui retracent le parcours de Brigitte Bardot, de son enfance à son combat en faveur de la protection animale. Le week-end dernier, Brigitte Bardot a accordé une interview au Daily Mail pour évoquer les mêmes thèmes. « Je suis né avec l'amour des animaux », assure-t-elle, ajoutant ensuite : « Non, je n'ai pas grandi avec l'idée que j'étais belle. J'étais moche. » La journaliste britannique lui a ensuite posé beaucoup de questions sur son combat en faveur des droits des animaux. « Un grand nombre de gens sont insensibles à la souffrance des animaux, pour lesquels ils ont un profond mépris. Ils les considèrent comme des objets de la rentabilité ou de la viande sur les jambes », dénonce Brigitte Bardot. Des idées que son mari et ses amis dénoncent également : « Mon mari est végétalien, et mes amis aussi, et je l'espère, vous êtes ainsi. Manger la chair des animaux, c’est du cannibalisme. »

« L’homme est resté fondamentalement cruel et barbare »

Au cours de l’interview, Brigitte Bardot se dit en bonne santé : « Je suis marié depuis 22 ans. Ma santé est parfaite, sauf pour mes jambes parce que j’ai de l’arthrite, mais j’ai l’habitude de mes bâtons de marche. Mon esprit est meilleur que jamais. » L’ancienne actrice raconte également son quotidien : « Beaucoup de travail pour ma fondation. Je n'ai jamais eu autant de choses à faire : des lettres à écrire aux ministres du gouvernement, aux chefs d'État étrangers, aux maires et aux hauts fonctionnaires. Je dois aussi prendre soin de mes animaux - près de 50 chevaux, ânes, poneys, chèvres, moutons, porcs - tous sauvés des abattoirs. J’ai aussi des poules, des oies, des canards, vingt chats et plusieurs chiens sauvés. » Brigitte Bardot se montre pessimiste sur l’issue de son combat : « L'homme n'a pas évolué. Il est resté fondamentalement cruel et barbare, même si il pense qu'il a changé. L'industrialisation de l'élevage et de la mort des animaux enlève tout mon espoir d’une future amélioration. » Dans l’interview, lorsque la journaliste lui demande si elle est féministe et fait référence à Simone de Beauvoir, qui avait déclaré que BB était « la locomotive de l'histoire des femmes », Brigitte Bardot répond sèchement : « Non, je déteste le féminisme. Je suis une "masculiniste". » 

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 08 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Ca va mes chéris? J ai énvie de faire un ni oui ni oignon! Merci éncore pour hier! Bim!😂❤️

    Détails
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #StrikeAPose 💃🏼 https://t.co/XoIvQvMrlG

    Détails
  • 08 déc Paris Hilton @ParisHilton

    RT @Philotherianizm: ".@BBCNews @NetflixUK @AnimalWelfareP @ParisHilton @TonyRobbins PLS ACT NOW TO STOP DOG MEAT TRADE #STHKOREA. ITS DEPL…

    Détails