Cinéma

Cannes 2014 : Saint-Laurent fait déjà polémique

Cannes 2014 : Saint-Laurent fait déjà polémique
  • A-
  • A+

En voilà un qu’on n’attendait pas forcément ! "Saint-Laurent" le biopic sur le couturier réalisé par Bertrand Bonello fait partie de la sélection officielle de la 67ème édition du Festival de Cannes. Boycotté par Pierre Bergé, le film devrait faire couler beaucoup d’encre pendant la semaine cannoise.

Tous les ans la sélection officielle du Festival créé la polémique avec certains de ses choix. Et cette année n’échappe pas à la règle. On se souvient d’un accueil mitigé pour le film « Only God Forgives » l’année dernière, il se pourrait que cet année, ce soit le biopic Saint-Laurent de Bertrand Bonello qui créé la polémique. Avant même sa sortie, le film est déjà boycotté par l’un des principaux intéressés : Pierre Bergé. Et pour cause, l’homme d’affaires a très rapidement indiqué soutenir la version sortie en salle il y a quelques mois, où Yves Saint Laurent était interprété par Pierre Niney, version officielle selon l'homme d'affaires. Un succès commercial dans lequel Pierre Bergé s’était d'ailleurs investi, permettant notamment au réalisateur de tourner dans l’appartement dans lequel il a vécu avec le couturier. Deux films, deux visions et deux interprètes reconnus par la profession puisque le rôle principal de la version de Bertrand Bonello sera interprété par Gaspard Ulliel. Il donnera la réplique à Jérémie Rénier (Le Gamin au Vélo,Cloclo) qui interprètera Pierre Bergé et Léa Seydoux (La Vie d’Adèle) dans le rôle de Loulou la Falaise.

Fort de son succès français, la version de Jalil Lespert avec Pierre Niney et Guillaume Gallienne arrivera très prochainement sur les écrans américains. Qu’à cela ne tienne, « Saint-Laurent » sortira lui, bien après le Festival puisqu’il arrivera dans nos salles obscures le 1er octobre 2014.

Ce n’est pas la première fois que deux films sur le même sujet sortent à quelques mois d’intervalles. Récemment, deux versions de « La Guerre des boutons » se sont tiré la bourre au box-office français, l’une réalisée par Yann Samuell et l’autre par Christophe Barratier. Ici la raison était simple : les droits du roman de Louis Pergaud étaient tombés dans le domaine public en 2010, et permettait donc une adaptation du texte par toute personne qui le souhaitait sans aucun accord préalable.

La comparaison sera inévitable pour le film de Bonello mais avant même sa sortie, il semblerait déjà que l’un ait remporté un succès commercial et l’autre un succès critique.

 

Par Cécilia Hopital

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #Mood ✨🦄✨ https://t.co/9iB223FONu

    Détails
  • 04 déc Bruno Mars @BrunoMars

    Saturday https://t.co/2W5vQSTKGZ

    Détails
  • 04 déc Kev Adams @kevadamsss

    RT @uniFrance: + grosse sortie pour un film en FR en #Chine, @AladinLeFilm cumule 2,3 M€ de recettes en 10j (= 600.000 entrées) @PatheIntsa…

    Détails