Cinéma

Cannes 2015 - Gérard Depardieu : "Le film est présenté en fin de compétition comme ça, ça nous évite les cons"

Cannes 2015 - Gérard Depardieu : "Le film est présenté en fin de compétition comme ça, ça nous évite les cons"
  • A-
  • A+

Véritable icône du cinéma français, l’acteur Gérard Depardieu va venir défendre son dernier film "Valley of love" au Festival de Cannes cette année alors qu’il ne souhaitait plus venir sur la Croisette. L’acteur s’est confié au magazine Gala sur son retour sur le tapis rouge, et il a également réagit aux propos de Sophie Marceau.

Alors qu’il confiait il y a quelques jours qu’il ne supportait plus le Festival de Cannes, finalement, Gérard Depardieu sera bien sur le tapis rouge cette année pour défendre le film "Valley of love" dans lequel il donne la réplique à Isabelle Huppert. Mais l’acteur a confié qu’il ne venait sur la croisette que pour soutenir un homme, le réalisateur de "Valley of love" : "Si j’y vais, c’est pour accompagner Guillaume Nicloux qui a fait un film vraiment étonnant, avec un décor sublime. Mais ce n’est vrai­ment que pour lui. En plus, le film est présenté en fin de compé­ti­tion et l’après-midi, comme ça, ça nous évite tous les cons !".

Très nostalgique de l’ancien Cannes, Gérard Depardieu estime que le Festival de Cannes a trop changé : "Je reste avec les Cannes des années soixante-dix, ceux des grands cinéastes italiens. Quand Marco Ferreri avec Jean-Pierre Rassam terro­ri­saient la croi­sette avec La grande bouffe, quand Margue­rite Duras venait présen­ter Le Camion, c’était autre chose ! Il y avait des films et des sélec­tions qui avaient du culot, de l’ar­ro­gance, il y avait du talent. il y avait des scan­dales sans que l’on sache trop pourquoi, ou peut-être parce qu’il y avait trop de talents juste­ment ! Cannes, l’an dernier, avec le film sur DSK, est un mauvais souve­nir. Et puis j’y ai trop chaud !".

"J’étais un peu prédateur. Et un peu con aussi"

Il y a quelques jours, l’actrice Sophie Marceau s’était confiée au magazine Society sur Gérard Depardieu, le qualifiant de "prédateur qui n’a ni foi ni loi". Gérard Depardieu a tenu à répondre à ces accusations expliquant qu’il n’était pas touché par les paroles de la jeune femme : "Ni touché, ni choqué, non. Elle l’a ressenti comme ça. Elle était très jeune quand on a tourné ce film avec Pialat, et c’est vrai qu’à l’époque, j’étais un peu préda­teur. Et un peu con aussi. Donc ses propos ne sont pas gênants. C’est ce qu’elle pense, alors pourquoi pas, ça ne me dérange pas du tout !".

Peu rancunier, Gérard Depardieu fait même une petite réflexion sur les petits dérapages de l’actrice française sur le tapis rouge : "Ce qui me touche, parfois, c’est que je me demande pourquoi il n’y a que chez elle que l’on voit tantôt un sein, tantôt une culot­te".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    @jessesaintjohn imma make a best of 16' Spotify playlist and half of these are on there. I love our taste.

    Détails
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    @jessesaintjohn @kanyewest FADE DOE

    Détails
  • 06 déc KATY PERRY @katyperry

    Omg deep cut, agreed https://t.co/0yGlkuo3bJ

    Détails