• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Catherine Deneuve défend (encore) Roman Polanski et prône "le droit à l'oubli"

Catherine Deneuve défend (encore) Roman Polanski et prône "le droit à l'oubli"
maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lundi 2 septembre 2019, Catherine Deneuve était l'une des premières invitées de la rentrée de "C à Vous". Venue défendre son dernier film, "Fête de famille", elle s'est retrouvée à évoquer Roman Polanski. Depuis plusieurs années, l'actrice défend coûte que coûte le cinéaste accusé de viol en 1977. Non Stop People vous en dit plus.

Catherine Deneuve est sur tous les fronts. Après son passage très remarqué à la Mostra de Venise au côté de Juliette Binoche pour la projection de leur film, "La Vérité", l'actrice fait déjà la tournée des médias. Ce lundi 2 septembre 2019, elle était invitée à défendre un autre long-métrage sur le plateau de "C à Vous", "Fête de Famille". Une comédie familiale dans laquelle elle donne notamment la réplique à Emmanuelle Bercot. Mais avant d'évoquer ses nombreux projets cinématographiques, Catherine Deneuve était questionnée sur Roman Polanski. Et pour cause, il y a quelques jours, elle prenait ouvertement la défense du cinéaste accusé du viol d'une adolescente de 13 ans en 1977. Un crime qui refait surface alors que son film "J'accuse" était sélectionné en compétition en Italie.

"Roman a déjà payé assez cher"

Mais pour Catherine Deneuve, "le temps a passé" et l'époux d'Emmanuelle Seigner fait l'objet d'une "violence inouïe". Des propos qui ont choqué nombre de féministes. Auprès d'Anne-Elisabeth Lemoine, Catherine Deneuve a campé sur ses positions et a soutenu le même discours. "Plus de quarante ans ont passé et je pense que même les plus grands criminels ont le droit à être de nouveau dans la vie et d'essayer de se recomposer" a-t-elle affirmé. "Il me semble que Roman a déjà payé assez cher. Toute sa vie d'homme, de cinéaste a été ombrée par ça et ça a été quand même très lourd et très dur. Même la personne qui a subi ces violences a dit qu'il fallait que ça s'arrête. Quarante ans c'est quarante ans, je trouve qu'il y a le droit à l'oubli."

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Anémone : quand elle balançait sur Johnny Hallyday et le fisc https://t.co/Xgr7r6ErNG https://t.co/A9odlNlhPP
    Détails
  • 12 nov Non Stop People @NonStopPeople
    RT @NonStopPeople: Comprenez-vous que les chanteurs fassent des pauses dans leurs carrières ?
    Détails
  • 12 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Comprenez-vous que les chanteurs fassent des pauses dans leurs carrières ?
    Détails