• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Catherine Frot : Ce jour où un réalisateur a balancé sur ses caprices

Catherine Frot : Ce jour où un réalisateur a balancé sur ses caprices
  • A-
  • A+
Partager Google+

Entre Catherine Frot et Pascal Thomas, la collaboration avait tourné au vinaigre. Dans une interview accordée à Paris Match, le réalisateur avait accusé la comédienne – qu’il avait dirigée plusieurs fois par le passé – d’avoir un comportement de diva. Non Stop People vous en dit plus.

A l’affiche de la comédie dramatique "Sage femme", diffusée ce jeudi 12 septembre sur France 3, Catherine Frot n’est plus à présenter. Surtout pas à Pascal Thomas. En 1999, le réalisateur lui avait donné son premier grand rôle dans "La Dilettante". Mais après une troisième collaboration pour le film "Mon petit doigt m’a dit" – adaptation du livre d’Agatha Christie – la relation entre le cinéaste et la comédienne a viré au fiasco. Dans les colonnes de Paris Match, en 2013, Pascal Thomas s’était souvenu du "jour où Catherine Frot a joué les stars". Dans cette violente diatribe, publiée lors de la polémique concernant le salaire des acteurs, il dénonçait les nombreux caprices de la femme de Michel Couvelard et notamment ses "comportements aberrants qui ternissent l’esprit du tournage".

Catherine Frot avait répondu aux attaques

Une anecdote l’avait profondément marqué. "Pour ‘Le crime est notre affaire’, le premier matin du tournage, en février 2008, je vois soudain surgir Catherine Frot, la robe de chambre défaite, hurlant : ‘Pascal, je n’ai jamais été aussi humiliée de ma vie, je viens d’apprendre que je touche les mêmes défraiements que tout le monde’", s’est remémoré Pascal Thomas, qui avait fait la demande de ce défraiement. Catherine Frot avait été "vexée". "Elle me lance alors : ‘ça ne se passera pas comme ça’. Et effectivement, la production préféra doubler son défraiement", poursuit le réalisateur de 74 ans. Les caprices de son ex-actrice fétiche avaient continué. "A propos d’un camion-loge descendu de Paris pour une fortune, le régisseur s’entendit dire que ‘ce n’était pas une loge de grande vedette !’", enchaîne Pascal Thomas. Manque de chance pour Catherine Frot, cette remarque n’avait pas été entendue. "On refusa de changer de camion", précise le cinéaste. Avant de conclure : "Les 69 000 euros de cachet dans ‘La Dilettante’ se sont transformés en 169 000 euros pour ‘Mon petit doigt m’a dit’ ; 270 000 euros trois années après pour ‘Le crime est notre affaire’".

De son côté, Catherine Frot avait été peinée par les accusations de Pascal Thomas. Invitée sur les ondes de RTL, elle lui avait répondu en mars 2013. "J’avoue que je n’ai pas compris. J’avoue que je ressens… je ne sais pas quoi. Quelque chose. A mon avis, il ne va pas bien.  Je pense qu'il a été déçu du fait que le troisième Agatha Christie marche moins bien que les autres. Le film est moins bien, il a été moins travaillé, moins réussi", disait-elle. Depuis, sans surprise, ils n’ont jamais retravaillé ensemble.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    Stormi loves my Psalmy so much! https://t.co/TOgLJkLnht
    Détails
  • 12 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @MarthaAndSnoop: Martha + Snoop make ugly sweaters with Paris Hilton + Tank, but first: cocktails! 🍷🍷🍷 #MarthaAndSnoop https://t.co/ZJ86…
    Détails
  • 12 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    So happy you like it ✨ https://t.co/nclRvUJUYh
    Détails