• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Charlotte Gainsbourg : ses douloureux souvenirs de son père Serge Gainsbourg (Vidéo)

Charlotte Gainsbourg : ses douloureux souvenirs de son père Serge Gainsbourg (Vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

En tant que digne fille de Serge Gainsbourg, Charlotte Gainsbourg est une actrice française qui crève l’écran. Interrogée par M, le magazine du Monde, l’actrice à l’affiche de Fantômes d'Ismaël d'Arnaud Desplechin pour la prochaine édition du célèbre Festival de Cannes, est revenue sur ses débuts au cinéma, dans le film réalisé par son défunt père, Charlotte for ever. Non Stop People vous en dit plus.

Du 17 au 28 mai 2017, la célèbre Croisette accueillera un parterre de stars pour la 70e édition du Festival de Cannes. Parmi les nombreuses célébrités prévues, Charlotte Gainsbourg sera présente pour présenter le film Fantômes d’Ismaël, réalisé par Arnaud Desplechin. Si l’actrice française est désormais l’une des célébrités les plus bancables du cinéma français, c’est certainement grâce à son père, Serge Gainsbourg, qui l’a fait découvrir au grand public à l’âge de 15 ans seulement, dans le film Charlotte for ever. Interrogée par M, le magazine du Monde, pour sa venue au célèbre festival, l’actrice de 45 ans a fait d’étonnantes confidences sur son père, qui est décédé à l’âge de 62 ans en 1991 à Paris.

"Il était saoul en permanence"

Charlotte Gainsbourg a affirmé pour M, le magazine du Monde, qu’elle garde un très mauvais souvenir du tournage du film Charlotte for ever. "Il me faisait aller trop loin, faire des choses qui me gênaient. C'était difficile. Je faisais la tête sur les couvertures de journaux, je ne voulais faire aucun effort, c'était ma manière de me préserver". Car même si elle avait déjà réussi à conquérir le cœur du cinéma français avec l’obtention du César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans l’Effrontée de Claude Miller, l’actrice voulait surtout s’émanciper de l’autorité paternelle : "C'était compliqué, j'aime mon père plus que tout, mais j'ai eu tellement de mal à me faire une vie. Il était saoul en permanence, c'est éprouvant à vivre pour une enfant. En public, c'était difficile".

Par Violette Salle

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Elodie Frégé sexy au naturel sur Instagram, ses fans adorent !https://t.co/U2pV2BHMMA https://t.co/gdWPvOn3H5
    Détails
  • 26 sep Non Stop People @NonStopPeople
    VIDÉO - #FIFA18 : Black M, Capucine Anav, les stars testent le jeu ! https://t.co/K757jbGl4o https://t.co/pEJgr3s95o
    Détails
  • 26 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Les numéros de téléphone de François Hollande et Nicolas Sarkozy bientôt dévoilés ? https://t.co/0ZrY1fScbY https://t.co/0Tmnobhkda
    Détails