• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Christian Clavier parle politique

Christian Clavier parle politique
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans l’hebdomadaire Le point, Christian Clavier s’est confié sur le succès engendré par le film "Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu" réalisé par Philippe Chauveron. Dans cette comédie facilement qualifiable de triomphe au vu des 8 millions d’entrées en salles en quelques semaines seulement, il y joue un beau-père aussi raciste que ses multiples gendres.

Bientôt sur les écrans pour le troisième volet des Visiteurs, Christian Clavier présentera ce film en tant qu’acteur mais aussi en tant que co-auteur du scénario. L’acteur sera  également à l’affiche d’Une heure de tranquillité, une pièce de Florian Zeller.

Le Point lui a posé plusieurs questions, entre autres portées sur la politique. Le numéro n’est pas encore en kiosques, mais la rédaction a décidé de dévoiler un petit teaser de l’entretien avec l’acteur sur le site Internet de la rédaction. Avant d’énumérer plusieurs de ses propos, la rédaction a décrit comment s’était déroulée l’interview : "On  le sent tour à tour meurtri, voire blessé, puis incroyablement serein et heureux".

Quand le Point lui demande si, selon lui, "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu" est un film de gauche, il rétorque : "Qu'est-ce que c'est que cette connerie ? Il faudra m'expliquer la différence entre un film de gauche et un film de droite ".

Le plus simplement possible, le journal embraye sur l’ancien président Nicolas Sarkozy. Christian Clavier déclare sans langue de bois : "Je suis simplement l'ami d'un homme que j'aime. Je ne vois pas au nom de quoi je devrais cesser de l'aimer".

Sur son site, le point ne fait que citer à la suite les propos hors contexte du comédien.

S’ensuivent donc des déclarations très cash, comme: " Notre paradoxe, à nous autres Français, c'est que nous sommes pétris de préjugés et qu'en même temps nous sommes toujours prêts à les faire sauter.".

Il peut être utile de souligner que le film de Philippe Chauveron traite d'une foultitude de clichés, et de preuves du racisme ambiant présent en France.

"En France, c'est même un sport national : il faut être intellichiant et ne parler que du fond, même quand il n'y en a pas !"

"On parlait naguère de la douce France... On pourrait probablement parler aujourd'hui de la douce Angleterre."

Il faut préciser que ce jeu d’esprit fait référence, entre autres, au cadre dans lequel l’interviewé se confiait. Effectivement, il était à Londres, à Chelsea plus exactement, dans un restaurant japonais très chic de la ville.

L’intégralité de ses confessions apparemment ponctuées de nombreux " fous rires" est donc à retrouver dans le prochain numéro du Point.

Par Caroline André

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 26 mai Justin Timberlake @jtimberlake
    RT @JJWatt: Cheers to good times with great friends and the beautiful city of Houston. @jtimberlake https://t.co/93a6j6cL70
    Détails
  • 26 mai Kev Adams @kevadamsss
    Ce soir dans Les Enfants de la Télé sur France 2 !! 🔙 90's #EnfantsTV #Sois10ans https://t.co/cS0Nu1JZSy
    Détails
  • 26 mai Kev Adams @kevadamsss
    RT @EnfantsdelaTV: Samedi 26 mai, @ruquierOfficiel vous fait revivre les années 90 ! Et vous quel est votre souvenir TV de cette décennie ?…
    Détails