• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Clovis Cornillac : "Un acteur connu pas cher"

Clovis Cornillac : "Un acteur connu pas cher"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Actuellement en pleine promotion pour son premier film en tant que réalisateur, Un peu, beaucoup, aveuglément, Clovis Cornillac était hier soir sur le plateau d'On n'est pas couché. L'occasion pour lui d'expliquer la difficulté qu'il a eu pour monter le budget de son film.

Hier soir, Clovis Cornillac était l'invité de Laurent Ruquier dans son émission On n'est pas couché sur France 2. Celui que l'on a récemment pu voir dans la série Chefs sur la même chaîne, est venu parler de son premier film en tant que réalisateur Un peu, beaucoup, aveuglément. Une comédie romantique dans laquelle il incarne le premier rôle masculin et qui sortira en salles le 6 mai prochain.

"Un acteur connu pas cher"

Interrogé par Laurent Ruquier et ses chroniqueurs Léa Salamé et Aymeric Caron, Clovis Cornillac a évoqué le budget de son film. Le tout jeune réalisateur a ainsi expliqué qu'il était difficile de financer un film et que pour faire des économies sur le budget tout en faisant un film de qualité, il a fait le choix de voir son salaire à la baisse.

"Pour avoir un film qui ait de la gueule, parce que je voulais qu’il ait de la gueule, esthétique, il me fallait quand même un minimum d’argent. Je savais que j’aurais refusé de tourner le film à 50 000 euros près. C’est-à-dire qu’on était à l’euro près quoi. Ce qui est important c’est que là j’avais un acteur connu pas cher puisque j’ai tout mis dans mon film. Comme réalisateur j’étais pas cher" a-t-il ainsi déclaré.

Pour Clovis Cornillac, il était tout à fait normal d'investir dans son premier film en tant que réalisteur pour que celui-ci puisse se faire dans de bonnes conditions. Il fallait s'y attendre, le sujet du budget, du financement du film Un peu, beaucoup, aveuglément a engendré une question sur un sujet qui fait régulièrement débat : le salaire des acteurs.

"Tu ne peux pas faire ce métier pour le pognon. Il y a un truc qui ne marche pas. Mais concrètement, il y a une industrie et bizarrement, on met des prix sur des gens. Toute l’industrie se construit autour de ça. Si tu refuses d’être là-dedans, l’industrie elle te dit ‘bah t’y es pas alors’" raconte ainsi Clovis Cornillac avant d'ajouter :

"C’est-à-dire qu’il y a une logique qui est au-dessus de toi. Moi j’ai été très bien payé sur des films, très très bien payé. Trop payé peut-être à l’image de la société. Mais concrètement, ça peut paraître étrange, mais tu ne peux pas dire non à ça au moment où ça t’arrive. Si tu dis non à ça, c’est comme si tu mettais tout le système en cause."

Par Non Stop People TV

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday va avoir droit à sa propre comédie musicale https://t.co/hnLXQxaZQT https://t.co/lKwrenfDmg
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Roman Polanski refoulé de l'hommage populaire à #JohnnyHallyday ? Emmanuelle Seigner pousse un gros coup de gueule… https://t.co/Sx4oO9aWr9
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Artus amoureux : l'humoriste bientôt papa ? Il se confie https://t.co/lHtENJa4Vx https://t.co/loLv1WHV59
    Détails