• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Coexister : Fabrice Eboué, Ramzi Bedia, Audrey Lamy et Guillaume de Tonquedec parlent du film (exclu vidéo)

Coexister : Fabrice Eboué, Ramzi Bedia, Audrey Lamy et Guillaume de Tonquedec parlent du film (exclu vidéo)
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 11 octobre prochain, le film "Coexister" réalisé par Fabrice Eboué sortira dans les salles sombres. À l’occasion de l’avant-première diffusée le 25 septembre au Grand Rex à Paris, Ramzy, Guillaume de Tonquedec, Audrey Lamy et Fabrice Eboué ont parlé de ce long-métrage à Non Stop People.

Imaginez un rabbin, un prêtre et un imam réunis sur scène, pour chanter. En faisant passer l’homme avant le religieux, Fabrice Eboué touche à un thème très important de ces dernières années : le vivre ensemble. Le 25 septembre, 1 200 personnes s’étaient donné rendez-vous au Grand Rex à Paris pour assister à l’avant-première de "Coexister", le troisième film que réalise Fabrice Eboué. Mais attention, dans ce long-m"trage, Fabrice Eboué ne s’attaque pas à la cohabitation entre les religions d’un œil critique. Au contraire, il évoque ce sujet d’un regard humoristique, en mettant en avant les failles et les désirs de ces hommes de foi. "J’avais envie de rassembler tout le monde autour d’un film où l’on puisse rire, tout simplement. Je pense que ça n’a jamais été contradictoire de faire de la comédie et de dire des choses. (…) Finalement la religion elle appartient à chacun et puis on avance ensemble, c’est juste l’objectif de ce film."

"On se remet en question tout le temps"

Pour Coexister, Fabrice Eboué s’est entouré d’une équipe pour qui les rôles étaient véritablement taillés sur mesure. Jonathan Cohan interprète le rôle de Samuel, un rabbin dépressif à la suite d’une mauvaise expérience. Ramzi Bedia campe le personnage de Moncef, un faux imam qui mange du porc, boit de l’alcool et enchaîne les histoires d’une nuit. Guillaume de Tonquedec est le père Benoît, qui va aller au-delà d’une rencontre qui va chambouler ses croyances. Audrey Lamy est Sabrina, une jeune femme un peu paumée dans sa vie privée, tandis que Fabrice Eboué joue le personnage de Nicolas, le producteur qui va décider de monter ce groupe de musique atypique. Si toute cette équipe s’est laissée diriger par l’œil bienveillant de Fabrice Eboué, c’est parce qu’elle lui fait pleinement confiance. "J’avais confiance, dès qu’il m’a donné son scénario je savais que ça allait être bien", nous assure Ramzi Bedia. Mais le travail n’a pas été des plus simples ! "J’ai adoré chanter dans le film. On a pris beaucoup de cours de chant, de danse, même de cascades … On apprend notre métier en permanence, on se remet en question tout le temps", explique Guillaume de Tonquedec. De son côté, Ramzi nous révèle que toutes ces leçons n’ont pas été vraiment utiles, ce qui ne se perçoit absolument pas à l'écran. "C’est ça la magie du cinéma", suggère Ramzi Bedia.

Par Violette Salle

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    François Berléand irrité par les gilets jaunes, il aurait été menacé https://t.co/OVNiVtmhk9 https://t.co/ugP2MgqvAl
    Détails
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Guillaume Canet en colère, son coup de gueule contre l’élevage intensif https://t.co/IdFglh5I6s https://t.co/kBjFOHbx7H
    Détails
  • 19 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Dany Boon "rejeté de la société", il se confie sur ses années de galère https://t.co/ZpymGVuD29 https://t.co/I1qidwzIQi
    Détails