• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Dany Boon : Charlie Hebdo, Humour, les César, le comédien se confie

Dany Boon : Charlie Hebdo, Humour, les César, le comédien se confie
  • A-
  • A+
Partager Google+

En couverture du Parisien Magazine de ce vendredi 30 janvier, Dany Boon se confie dans une longue interview. Il revient sur les attentats qui ont secoué la France au début du mois de janvier, l’importance de l’humour et son rôle de président à la cérémonie des César 2015.

Dany Boon se confie dans une longue interview, publiée dans le Parisien Magazine de ce 30 janvier 2015. En couverture du magazine, l’acteur et réalisateur français revient sur les attentats de Charlie Hebdo.

« J’ai été extrêmement choqué, traumatisé par leur disparition si brutale »

À Los Angeles au moment des faits, il a tout de suite pris un vol pour Paris. « Étudiant à l’Institut Saint-Luc, je me destinais au métier de dessinateur. Fidèle lecteur de Fluide Glacial, Hara-Kiri, Rubrique-à-brac, j’ai grandi avec les dessins de Cabu, son Grand Duduche et son Beauf ont accompagné toute ma jeunesse. J’aimais aussi ceux de Wolinski, de Tignous. Comme beaucoup de gens, j’ai été extrêmement choqué, traumatisé par leur disparition si brutale. Être abattu pour des dessins, ou pour son appartenance religieuse, aujourd’hui, en France, pays de la laïcité, des droits de l’homme, de toutes les libertés ? Cela semblait impossible, inacceptable, » raconte Dany Boon. L’acteur a participé à la marche républicaine du 11 janvier. « C’était un rassemblement fraternel, d’une force et d’une humanité incroyables. J’ai ressenti un vrai sursaut, une immense ferveur, un élan, une communion dans la tristesse et le deuil, » se souvient-il dans les colonnes du Parisien Magazine.

« La mixité, c’est ça, l’avenir de l’humanité »

Dany Boon, victime de discrimination dans une enfance, se bat pour la tolérance. « J’ai grandi avec le mélange des cultures, mon père était kabyle, ma mère, catholique du Nord de la France, et nous avons connu le rejet. Mais mes parents m’ont toujours élevé dans le respect de l’autre, avec un leitmotiv : « Vivre et laisser vivre », que je transmets à mon tour à mes enfants. Nous sommes issus de la mixité, c’est ça, l’avenir de l’humanité, » révèle-t-il.

L’acteur évoque l’importance de l’humour dans la société : « Énormément de gens me disent aujourd’hui : « Faites-nous rire, on en a besoin. » Il faut continuer de rire et de laisser rire. Les temps sont durs, le monde manque cruellement d’humanité ? Rions ! Nous, les artistes, les humoristes, sommes essentiels. Pas indispensables, mais essentiels : bien sûr qu’on peut vivre sans humour, mais c’est tellement mieux avec. »

« Je ne vois pas mon rôle de président comme une revanche, plutôt comme un honneur. »

L’acteur français présidera la cérémonie des César qui se déroulera le 20 février 2015, au théâtre du Châtelet à Paris. Comme le rappelle Le Parisien, son film, le carton du cinéma français « Bienvenue chez C’this » n’avait reçu qu’une seule nomination. « À l’époque, j’ai effectivement regretté que peu de place  soit faite aux comédies, et j’ai dit que je ne pourrais pas assister à la cérémonie. L’affaire a été montée en épingle, on a clamé que je boycottais les Césars.  J’y suis finalement allé, en bas de jogging et veste de smoking, en expliquant : « On ne m’a vendu que le haut car on savait que je ne me lèverais pas de toute façon. » J’ai fait ce que je savais faire : le clown. L’humour était pour moi la meilleure réponse aux polémiques. L’an dernier, avec « Les garçons et Guillaume, à table ! » qui a décroché cinq récompenses, la comédie est revenue en force et c’est une bonne nouvelle. Mais je ne vois pas mon rôle de président comme une revanche, plutôt comme un honneur. Quand l’Académie des Césars me l’a proposé, j’ai tout de suite demandé : ‘Qui a dit non avant moi ?’ » confie-t-il à nos confrères du Parisien Magazine.

L’acteur travaille actuellement sur l’écriture d’un scénario sur les Ch’tis, intitulé « Une jolie ch’tite famille ». La semaine dernière, l’humoriste de 48 ans était à Montpellier pour la série de concerts des Enfoirés.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @jenatkinhair: 15 Epic Beauty Products That Defined 2017 https://t.co/hmR7CEBju2 via @ELLEUK
    Détails
  • 14 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    It’s that time! https://t.co/oTBxoxemAH
    Détails
  • 14 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Quel bonheur @Ahmed_Sylla en spectacle!!❤️❤️❤️❤️merci @C8TV
    Détails