• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Emma Watson, féministe convaincue : "Ce n’est pas une dictature"

Emma Watson, féministe convaincue : "Ce n’est pas une dictature"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Qui d’autre pour faire la couverture du numéro spécial féminisme de ELLE UK ? Depuis son discours à l’ONU, Emma Watson a semble-t-il donné un nouveau souffle à un label souvent déprécié par les femmes elles-mêmes. Dans les pages du magazine, la star d’Harry Potter l’assure : « Le féminisme n’est pas une dictature ».

« J’étais très nerveuse. C’était vraiment compliqué pour moi de faire ça », admet volontiers Emma Watson dans les pages de ELLE UK. Pour la première fois, l’actrice évoque le sublime discours sur l’égalité des sexes qu’elle a donné en septembre dernier au siège des Nations Unies à New York. Ambassadrice de l’ONU depuis juillet et plus particulièrement de la campagne HeForShe, Emma Watson avoue : « Je me demandais : vais-je déjeuner avec ces personnes ou vont-ils me manger ? Est-ce moi le déjeuner ? »

Passionnée par les questions liées au féminisme, celle qui a été révélée par Harry Potter, continue de brandir son engagement comme un étendard. Elle explique : « Le féminisme n’est pas une dictature. Il n’impose pas de normes, il n’est pas dogmatique. Tout ce que nous faisons, c’est donner un choix. Si vous voulez vous présenter à la présidence, vous pouvez. Et si vous n’avez pas envie, c’est tout aussi magnifique ».

Une influence qui remonte à loin

Au cours de l’entretien, la star de 24 ans a également confié que son éducation avait joué pour beaucoup dans sa vision de la femme et son engagement aujourd’hui. « J’ai eu la chance d’être élevée dans une famille où mon opinion a de la valeur. Le soir autour du dîner, ma mère et moi parlons aussi fort que mes frères », révèle-t-elle avec humour.

Diplômée de l’université de Brown, actrice talentueuse et connue dans le monde entier… il est aisé de dire qu’Emma Watson a tout pour elle. Pourtant, elle avoue avoir eu du mal à gérer sa notoriété. L’utiliser pour mettre à profit des valeurs qui lui tiennent à cœur a donc été un moyen pour elle de se sentir plus à l’aise. Elle raconte :

« Je ne suis pas à l’aise avec la célébrité. J’ai toujours lutté avec cela émotionnellement. Donc dans un sens, m’impliquer dans tout ça est ma façon à moi de donner un sens à la célébrité, de l’utiliser. J’ai trouvé comment lui donner une nouvelle direction, ce qui la rend plus facile à gérer pour  moi ».

Daniel Radcliffe, un soutien inestimable

Déjà en août dernier, Daniel Radcliffe avait profité d’une interview pour se déclarer féministe et demander aux studios de donner « plus de premiers rôles aux femmes ». Premier soutien d’Emma Watson, l’acteur a remis le couvert il y a peu lors de la promo pour son film Horn. La star d’Harry Potter a ainsi révélé qu’une journaliste lui avait dit récemment qu’il « était un choix peu conventionnel pour jouer dans une comédie romantique (Et beaucoup plus si affinité, ndlr) ». Selon elle, le problème vient du fait que le public a vu l’acteur grandir à l’écran. Réponse de l’intéressé : « Bizarrement, la population masculine n’a jamais eu de problème pour sexualiser Emma Watson immédiatement ». Bien envoyé. 

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    https://t.co/YAqL6HU97S
    Détails
  • 12 déc lafouine @lafouine78
    RT @HITRADIOMA: Interview avec @lafouine78 comme promis 😁👌🏼 #HITRADIO #MMA2017 https://t.co/j3M6Asfist
    Détails
  • 12 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    RT @NBCTheVoice: .@brookesimpson literally set the stage on fire with her impressive performance of @JourneyOfficial's "Faithfully." #Voice…
    Détails