• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Emmanuelle Béart : "On a essayé de me dézinguer"

Emmanuelle Béart : "On a essayé de me dézinguer"
  • A-
  • A+

Dans une interview au magazine Paris Match, Emmanuelle Béart a poussé un coup de gueule contre tous ceux qui ont critiqué son physique après avoir eu recours à la chirurgie esthétique. Et l’actrice a souhaité parler au nom de toutes les femmes.

Claude Chabrol a dit d’elle que c’était « une tête d’ange et un corps de pute. » Emmanuelle Béart a accordé une interview au magazine Paris Match cette semaine, dans laquelle elle se dit blessée par les critiques sur son physique. « Il me semble surtout qu'il y a une grande misogynie dans tout cela, une forme de bienveillance à l'égard des hommes dont nous, les femmes, nous ne bénéficions pas. Je ne me suis jamais considérée comme une victime, mais ce que j'entends sur les actrices, sur les femmes, est souvent abject. Est ce qu'on demande à un acteur s'il se fera des injections de botox quand il atteindre la cinquantaine », déclare l’actrice. Avant de poursuivre : « Je n'ai pas de temps à perdre avec les méchants, je n'ai pas d'oreille pour ce genre de connerie. J'ai en moi cette froideur qui m'a permis de faire abstraction des agressions, aux pires moments, quand on a essayé de me dézinguer, en critiquant mon apparence ou mes engagements. »

« PAS DE TEMPS À PERDRE AVEC LES MÉCHANTS »

Emmanuelle Béart a également expliqué les raisons de son engagement auprès de différentes associations : « Au moindre propos qui aurait pu paraître raciste, antisémite ou excluant qui que ce soit, ma mère se fâchait violemment. C’est aussi à travers cette éducation que j’ai pris conscience des différences, des minorités. On a été nourris de ça, et ça m’a forgée. Si je ne suis pas une mère qui lui ressemble, je suis une femme qui lui ressemble de plus en plus. Il y a très nettement et très clairement chez moi un rapport à l’enfance et à la réparation de l’enfance. Ça revient tout le temps, je suis donc bien obligée de l’identifier. Mais des blessures, les enfants en ont tous. Et les miennes ne sont pas plus importantes que celles des autres. » Emmanuelle Béart était la semaine dernière vice-présidente du festival du film de Cabourg.

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 Jan Non Stop People @NonStopPeople

    Un prime en direct de #DALS 7 sur #TF1 prévu pour février ! https://t.co/WP6ThmRM4Q https://t.co/xIWggcMJb1

    Détails
  • 17 Jan Non Stop People @NonStopPeople

    #YannMoix s’est fait "engueuler" après sa gaffe sur le bébé de #LeaSalame https://t.co/QINdL8Bb2F https://t.co/HOOqkZT3YB

    Détails
  • 17 Jan Cyril Hanouna @Cyrilhanouna

    Bon je vous dis la vérité je pense @BenaimValerie ou @JeanLucLemoine ou @CamilleCombal

    Détails