Cinéma

Emmanuelle Béart : Ses émouvantes confessions sur la mort de son père

Emmanuelle Béart : Ses émouvantes confessions sur la mort de son père
  • A-
  • A+

Le 18 septembre dernier, Emmanuelle Béart rendait hommage sur les réseaux sociaux à son père disparu quelques jours plus tôt. Dans le dernier numéro de ELLE, la comédienne est revenue sur ce douloureux épisode. Morceaux choisis sur Non Stop People.

Le mercredi 16 septembre dernier, la France apprenait la disparition de Guy Béart, victime d’une crise cardiaque en pleine rue. De nombreuses personnalités lui avaient alors rapidement rendu hommage sur les réseaux sociaux, parmi lesquelles sa fille, Emmanuelle Béart : "Notre papa a fait sa grande valise..#papa" avait sobrement lâché la comédienne sur son compte Instagram, avant de faire part de son émotion, quelques jours plus tard, devant les nombreux messages de soutien qu’elle recevait : "Si vous saviez combien vos messages me bouleversent" assurait-elle.

"D'UNE CERTAINE FAÇON J'AVAIS TOUJOURS PEUR DE MON PÈRE"

Un peu plus d’un mois après la disparition de son père, Emmanuelle Béart s’est confiée pour la première fois dans les médias cette semaine. Interrogée par le magazine ELLE, l’actrice s’est confiée sur son état psychologique : "J’ai la voix cassée. C’est tellement plus facile de faire des photos… La parole est plus compliquée. Je me vois toujours comme cette enfant de 5 ans avec des taches de rousseur, assez silencieuse, qui montait sur scène pour chanter une chanson de son père. Mais mon espérance est là. Je n’ai jamais eu autant de projets dans ma vie. Autant de désirs et d’envies" explique celle qui a dénoncé la misogynie du cinéma français.

L’occasion également pour Emmanuelle Béart de s’exprimer sur les rapports qu’elle entretenait avec ce père comptant parmi les plus grands auteurs-compositeurs-interprètes de sa génération : "Quand ma grand-mère est morte à plus de 100 ans, j’étais devenue sa maman… Ce n’était pas le cas avec mon père. D’une certaine façon, j’avais toujours peur de lui, je ne pouvais pas le prendre dans mes bras comme s’il était un enfant. La mort de mon père a fait de moi une adulte. Mais c’est difficile de renoncer à sa part d’enfance. Je sens cette petite fille, ce petite moi, qui me tient la main. Elle est bienveillante ou malveillante, mais elle ne m’a pas encore lâchée".

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 11 déc Paris Hilton @ParisHilton

    @TheGaloreMag #Squad 💥 https://t.co/VrNzC6uR1i

    Détails
  • 11 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @amine: @gadelmaleh just got my tix for Jan 28th here in Austin, TX.. Super Pumped, can't wait!!

    Détails
  • 11 déc P!nk @Pink

    My daughter just told me my butt is gigantic. Gigantic and awesome. Her words. Thanks babe

    Détails