Cinéma

Gérard Depardieu balance sur la presse française : "ils sont surveillés, ils sont censurés"

Gérard Depardieu balance sur la presse française : "ils sont surveillés, ils sont censurés"
  • A-
  • A+

Depuis quelques temps, Gérard Depardieu a décidé de ne plus habiter en France, préférant la Russie. Si son départ a beaucoup fait parler, il continue aujourd’hui à clamer son bonheur en Russie et à descendre la France. Dans une interview pour Télé Star, le comédien a d'ailleurs balancé sur les médias français. Non Stop People vous en dit plus.

Gérard Depardieu est en ce moment en pleine promotion de son nouveau film "Le voyage" et il semblerait que ce nouveau projet lui ait fait naître l'âme d'un poète. Alors qu'il donnait une interview à Télé Star, celui qui a failli mourir sur le tournage d'Astérix et Obélix a préféré se décrire comme un voyageur et non comme acteur, malgré sa grande carrière : "Je ne suis pas acteur. Je suis un voyageur, quelqu'un qui visite. Je suis plus intéressé par les gens que par les personnages. Ceux de la vie, qu'ils soient du plus profond de la Chine, d'Irkoutsk ou de Sibérie".

Il est un amoureux du voyage certes, mais il n'est pas un amoureux de la France. Dans un entretien pour Vanity Fair, la star a déclaré son amour pour la Russie et sa haine pour son pays d'origine : "Je suis prêt à mourir pour la Russie parce que les gens y sont forts ; je ne veux point crever comme un con dans la France de maintenant. Je ne crois pas en moi car j’ai été élevé dans des valeurs que je ne partage pas. Je ne me suis pas senti français".

"Les médias sont victimes de ceux qui les dirigent"

Gerard Depardieu n'a jamais caché la déception qui grandissait petit à petit en lui. Dernièrement, il avait déclaré dans TV Mag, qu'il ne voulait plus être associé à son pays d'origine : "Je ne veux plus faire partie de ce pays (la France, ndlr), même si j'aime les Français. Je sais que les Français m'aiment énormément."

Et dans son interview pour Télé Star, Gérard Depardieu a décidé de continuer dans son lynchage. Il a aussi décidé de venir plus pronfondément sur son image en France.  Un sujet, qui lui a permis de s'exprimer sur les médias et sur les droits de la presse française : "Ce n'est pas moi. C'est ce que les médias disent. Et les médias n'ont pas la parole puisqu'ils sont surveillés par les directeurs de publication, donc censurés. Ils sont victimes de ceux qui les dirigent."

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 04 déc KATY PERRY @katyperry

    This holiday season be the girl that takes jump photos at the mall ☑️ wears activewear at night… https://t.co/0eGYnKF5fk

    Détails
  • 04 déc Paris Hilton @ParisHilton

    #Mood ✨🦄✨ https://t.co/9iB223FONu

    Détails
  • 04 déc Bruno Mars @BrunoMars

    Saturday https://t.co/2W5vQSTKGZ

    Détails