• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Gérard Depardieu critique la France et plaint les Français

Gérard Depardieu critique la France et plaint les Français
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Gérard Depardieu a donné une interview exclusive au Point, dans laquelle il donne son image de la France et des Français. Et l’acteur n’est pas tendre. Pour lui, la France est « une petite chose inintéressante dont on ne parle plus ». Gérard Depardieu appelle au réveil des Français.

« Le Point » publie, cette semaine, une interview exclusive de Gérard Depardieu. L’acteur, actuellement en tournage, a accordé un long entretien à Christophe Ono-Dit-Biot, dans lequel il donne notamment son image de la France, ce pays qu’il appelle désormais « ce merdier ». « La France est une petite chose dont on ne parle plus, car elle n'est plus intéressante. Je suis à l'extérieur de tout ce merdier. Je plains les Français quand j'entends ce qu'ils me racontent. Quand je suis en France, pour rencontrer, par exemple, des gens qui font des bons produits, des bonnes pommes de terre, du vin, ils me disent : "Alors tu reviens ?" "Mais non", je leur réponds. Je suis là pour deux jours, et puis je m'en retourne là où les gens pensent qu'il y a la dictature. J'aime pourtant bien la France, le génie français. On en invente des choses, regardez Marie Curie, le Concorde, la trithérapie... Il faut que les journalistes le disent, ça. Le made in France, c'est vachement bien... Enfin, on ne peut pas dire made in, parce que ça coûte trop cher », détaille Gérard Depardieu.

« Je trouve ça normal de payer, mais pas à des cons qui pensent qu'ils font le bien »

Plus d’une critique, c’est un triste constat que fait Gérard Depardieu sur les Français, qu’il côtoie encore lors de ses passages au pays. « Ils ont perdu leur bonheur. Ils n'y croient plus. Ils ont même perdu leur ouïe, leur odorat, leur vitalité. C'est pour ça que je ne suis pas mécontent que les Bretons aient foutu le feu, l'autre jour. Depuis qu'ils ont fait sauter les péages, il y a une vraie âme qui revient.  (...) Les Bretons, eux, ne s'abandonnent pas. (...) Les Français, je trouve qu'ils ont peur, peur des étrangers. Avant, il y avait un quant-à-soi.  (...) Je me demande où est passée la France de la Révolution française, ou celle de De Gaulle, ou celle de Pompidou, même. » Gérard Depardieu a également expliqué pourquoi il avait voulu quitter le pays, regrette cette « haine de l’argent et des riches » : « Je suis parti parce que j'avais l'impression qu'on allait me tondre. Comme après 45, comme un collaborateur. Or je suis un homme libre. Je ne veux pas, à 65 ans, payer 87 % d'impôts. Je trouve ça normal de payer, mais pas à des cons qui pensent qu'ils font le bien. Il y a ici une haine de l'argent. Alors que je me fous de l'argent. Tout le monde me prends pour un homme d'affaires, or je n'ai même pas de carte bancaire, je n'ai jamais fait un chèque ! (...) Dans cette histoire, la haine des riches est venue se rajouter. Un tel degré d'aigreur, de hargne, alors que je suis tout le temps à l'étranger. »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people 2
Par p98 | le Vendredi 03 Octobre - 02:56
mouai
Sans cb laissé CDE traces nul part
0
Par klod | le Vendredi 03 Octobre - 20:17
grosse personne devenur ininterressante
Je me fous de l'argent qu'il dit qu'il est parti pour ne pas se faire tondre! Encore un qui a peur de manquer. Coluche lui a laissé une bonne image, il a tout donné!
0
Fil d'infos
People Tweet
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    #DALS Johnny Hallyday mort : Sandrine Quétier et Christophe Licata lui rendent hommage https://t.co/IzOAP7QpcP https://t.co/Rx3vmJ2RvY
    Détails
  • 13 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday enterré à Saint-Barthélemy : Hélène Darroze victime d’une mauvaise chute https://t.co/KVrVDnsdad https://t.co/fWN9eccSEH
    Détails
  • 13 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    #TeamMiley is goin to the finale! Ready to give it all we've got & take home the win this season with… https://t.co/tcwKMuERxV
    Détails