• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Gérard Depardieu fan de Breaking Bad, pas de Welcome to New York

Gérard Depardieu fan de Breaking Bad, pas de Welcome to New York
  • A-
  • A+
Partager Google+

Gérard Depardieu se confie longuement, cette semaine, dans les colonnes du Point. L’acteur parle de politique, de la France, de sa famille, mais aussi de cinéma. Il dit ne pas être content d’avoir fait « Welcome to New York », mais révèle qu’il regarde de nombreuses séries, notamment Breaking bad.

Gérard Depardieu est actuellement en tournage, pour un film de Guillaume Nicloux. « Je ne prends pas d'argent pour ce film. C'est un film subtil, contrairement à ce qu'on voit sur les écrans maintenant. Un film sur le deuil, avec Isabelle Huppert. Le deuil d'un enfant, qui n'est pas Guillaume. (...) Elle, fragilisée, et moi comme je suis, avec un corps brûlé mais réparé, con à souhait, mais parfois avec des éclairs, des petites brillances de vie », explique-t-il dans une interview au Point. L’acteur se confie comme rarement, et évoque le cinéma : « Ce qui m'intéresse dans le cinéma, c'est la cantine. Et les gens qui y travaillent. Je ne cherche pas de rôle, pas de metteur en scène, et je ne vais pas au cinéma. Je regarde des séries, des séries danoises, vachement bien faites, ou Breaking Bad... » Il est revenu sur le sulfureux « Welcome to New York », regrettant d’avoir fait ce film : « Ferrara n'a pas compris que le récit de cette femme, l'histoire de Nafissatou Diallo, était plus important que les trois partouzes au FMI. De toute façon, aujourd'hui, tu ne peux pas allumer un écran sans voir une bite énorme qui sort. A croire que tout le monde est devenu peine-à-jouir. »

« Faut être un peu génial pour bien se servir d'une oreillette »

Gérard Depardieu poursuit : « Quand on m'a demandé pourquoi j'avais fait le film, j'ai répondu d'abord : 'Parce que je l'aime pas.' Mais ce qui est important, pour moi, ce n'est pas de l'aimer ou de ne pas l'aimer, c'est de le comprendre. Je n'ai pas envie de faire une caricature. J'ai envie de comprendre. En l'occurrence, une maladie, une pulsion. Après, on est libre ou pas de se faire soigner. » Enfin, l’acteur a confirmé qu’il n’apprenait plus ses textes, et qu’il jouait désormais avec une oreillette : « Je n'apprends pas mon texte. J'ai quelqu'un dans l'oreillette. Un jour, elle est tombée, pendant une pièce de théâtre avec Fanny Ardant. J'ai dû quitter la scène pour la remettre. J'ai une oreillette, mais il faut avoir plusieurs cerveaux pour bien se servir d'une oreillette. Regardez la raideur des présentateurs de télévision qui écoutent les ordres : faire plus court ou faire plus long. Ils sont dans la situation du tronc : ils ne peuvent pas trop bouger, sinon les ondes passent mal. Faut être un peu génial pour bien se servir d'une oreillette. »

Par Simon Bardet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Accusée de racisme, Maëva Coucke s'explique #MissFrance2018 https://t.co/xLH68Vc256 https://t.co/SsygTJKgyQ
    Détails
  • 18 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Pour Chanel, Keira Knightley reprend "Le Tourbillon de la vie" en hommage à Jeanne Moreau. A la guitare et en franç… https://t.co/Gvg8ilqJz0
    Détails
  • 18 déc KATY PERRY @katyperry
    🇦🇷 BUENOS AIRES 🇦🇷 Welcome @laliespos to #WITNESSTHETOUR. Tickets are at https://t.co/VNXmphRhJe https://t.co/ADTPLPpRCD
    Détails