• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Gérard Depardieu "la justice a tué Guillaume"

Gérard Depardieu "la justice a tué Guillaume"
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Gérard Depardieu sera l’invité d’Ali Baddou dans ‘’Drôle d’endroit pour une rencontre’’, l’émission culturelle de France 3 ce vendredi soir. Dans une interview rare et sincère, il s’est exprimé sur la mort de son fils, Guillaume Depardieu, qu’il impute à la justice. Non Stop People vous en dit plus.

En juin 2016, en même temps que Maïtena Biraben, à la tête du Grand Journal sur Canal +, Ali Baddou apprenait son licenciement sans préavis. Le journaliste, 43 ans, rebondit presque aisément : il retourne à la radio, sur France Inter. Et récemment, il reprend une place à la télévision, sur le service public cette fois. Son ami de toujours, Nicolas Demorand, refuse de continuer "Drôle d’endroit pour une rencontre", l’émission culturelle de France 3, qui passe en hebdomadaire. Ali Baddou reprend le flambeau. Il a fait sa première émission le 3 mars dernier. Bientôt, l’animateur recevra Gérard Depardieu, pour une de ses très rares apparitions à la télévision. L’acteur, monstre du cinéma français, se maintient à bonne distance des journalistes et des caméras ces dernières années, peut-être un peu échaudé de voir ses dérapages faire la Une de tous les journaux français.

"Ils ont tué Guillaume"

Pour son retour sur une chaîne française, Gérard Depardieu n’a pas prévu de jouer les hommes dociles. Sa gouaille, son caractère et son franc-parler sont légendaires. La France ? Il l’a quitté, et il n’en regrette rien. Ali Baddou l’interroge sur de grands thèmes de société et vient alors la question de la justice. L’acteur se fait bourreau. "Moi la justice a tué mon fils Guillaume. 2g d’héroïne, trois ans de prison. La juge d’application des peines si elle avait pu me mettre en taule aussi, elle l’aurait fait gentiment. Ils ont tué Guillaume", martèle Gérard Depardieu. En 2008, alors en plein tournage en Roumanie, Guillaume Depardieu contracte une pneumonie. Il décède trois jours plus tard à l’hôpital de Garches, en France. Ce n’est donc pas de la mort physique que Gérard Depardieu impute à la justice, mais bien de sa souffrance morale après les dix-huit mois de prison qu’il a effectués alors qu’il n’avait que dix-sept ans. Durant toute sa vie, le fils de Gérard Depardieu a lutté contre de nombreux démons : addictions, alcoolisme, violence. Un caractère torturé qui lui a toutefois permis de devenir un acteur de talent et un auteur prolifique, avec une plume unique.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Loana et Phil Storm séparés : il lui adresse un message poignant sur Instagram https://t.co/OL7I71Pz7O https://t.co/oPENdrILec
    Détails
  • 22 sep Shakira @shakira
    One week, 33m plays. Thanks everyone! /En una semana, 33 millones de reproducciones. Gracias! #PerroFielVideo ShakHQ https://t.co/Rea9hrqPqt
    Détails
  • 22 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Loana séparée de Phil Storm : Il n'était pas au courant ! https://t.co/RrtE8hkNgj https://t.co/65qq0CKbB7
    Détails