• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Harvey Weinstein : Brad Pitt ose une comparaison avec Charles Manson

Harvey Weinstein : Brad Pitt ose une comparaison avec Charles Manson
  • A-
  • A+
Partager Google+

Interrogé par le Sunday Times, dimanche 28 juillet, Brad Pitt a évoqué les meurtres de Charles Manson, abordés dans le dernier film de Quentin Tarantino "Once Upon a Time… in Hollywood". Il en a profité pour se lancer dans une comparaison avec le scandale Harvey Weinstein. Non Stop People vous en dit plus.

Pour son dernier film "Once Upon a Time… in Hollywood", Quentin Tarantino s’est offert un casting cinq étoiles. Brad Pitt, Leonardo DiCaprio, Margot Robbie… tous ont répondu à l’appel du réalisateur. Dans ce long-métrage, les acteurs sont plongés dans le Hollywood de la fin des années 1960, Leonardo DiCaprio campant le rôle de l’acteur fictif Rick Dalton et Brad Pitt celui du cascadeur Cliff Booth. De son côté, Margot Robbie interprète Sharon Tate. En 1969, cette dernière partageait la vie du réalisateur Roman Polanski. Enceinte de huit mois, elle avait été assassinée par des membres de la secte dirigée par Charles Manson. Un meurtre qui avait provoqué la colère et l’émoi des médias de l’époque. Le fait divers avait ainsi marqué l’histoire.

Dirigeant de la Manson Family, Charles Manson s’est fait connaître pour une série d’assassinats perpétrés en pleine période hippie, à la fin des années 60. Jugé et déclaré coupable le 25 janvier 1971, le criminel a passé le restant de sa vie derrière les barreaux. Il est mort le 19 novembre 2017.

Un scandale qui a défrayé la chronique

Dans une interview accordée au Sunday Times, dimanche 28 juillet dernier, Brad Pitt s’est lancé dans une comparaison osée avec l’affaire Harvey Weinstein. Scandale qui avait également déclenché une levée de bouclier féministe et une prise de conscience massive autour des violences sexuelles, incarnée par le mouvement #MeToo. "C’est de mauvais goût ?", s’est tout de même demandé l’ex-mari d’Angelina Jolie. "C’est plus que je pense que nous sommes en train de nous recalibrer [en tant que société]. Mais [cette fois] dans le bon sens", a poursuivi le producteur oscarisé de 55 ans.

Pour rappel, plus de 90 femmes avaient accusé l’ex-magnat de la production d’harcèlement et d’agressions sexuels, ainsi que de viol. Parmi les accusatrices, on retrouvait d’immenses stars comme Madonna, Salma Hayek, Emma de Caunes, Asia Argento ou encore Rose McGowan. Ces deux dernières s’étaient même imposées comme principales figures de proue du mouvement #MeToo… avant que leur amitié ne vole en éclats.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Gaël Monfils violemment insulté sur Instagram après une défaite https://t.co/222hd15wNc https://t.co/gKAxngsBzM
    Détails
  • 18 oct Non Stop People @NonStopPeople
    [VIDEO] #Morandinilive Gilles-William Goldnadel : son coup de gueule contre France inter https://t.co/0wHsxqtYsZ https://t.co/QUmPkWn7t0
    Détails
  • 18 oct Non Stop People @NonStopPeople
    Jean Reno contre l'interdiction de la corrida aux mineurs : il se fait lyncher sur Twitter https://t.co/JmUBdHKMoy https://t.co/4NLBME7wKl
    Détails