• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Harvey Weinstein : son ancien chauffeur à Cannes témoigne

Harvey Weinstein : son ancien chauffeur à Cannes témoigne
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le procès d'Harvey Weinstein s'est ouvert à New York ce lundi 6 janvier. Son ancien chauffeur français, Mickaël Chemloul, a témoigné sur son comportement déviant sur Europe 1. Non Stop People vous en dit plus.

Raconté de l'intérieur, le vrai visage d'Harvey Weinstein était bien connu de ceux qui l'ont côtoyé avant qu'il ne soit déchu de son empire. Accusé de viols et agressions sexuelles, Harvey Weinstein a vu son procès s'ouvrir à New York ce lundi 6 janvier. Témoin des agissements de l'ancien producteur de cinéma, son chauffeur français à Cannes entre 2008 et 2013 avait dressé le portrait de "l'ogre sexuel" dans son livre "Le Démon de la Croisette" il y a un an. Invité sur Europe 1 ce mercredi 8 janvier, Mickaël Chemloul a livré de nouveaux détails sur ce qu'il a vécu auprès d'Harvey Weinstein.  

"Il commençait à être vraiment agressif"

D'emblée lorsqu'il a pris ses fonctions, Mickaël Chemloul a été prévenu sur le personnage : "On m'a dit 'de toute manière, tu vas bien gagner ta vie, c'est quelqu'un d'ingérable, de très exigeant, un type colérique'. On m'a expliqué qu'il aimait bien la chair fraîche". En conduisant le magnat d'Hollywood lors de ses séjours sur la Côte d'Azur, le chauffeur va pouvoir le constater. "J'ai tout de suite compris qu'il y avait deux agendas. Je le considérais comme un iceberg. D'un côté, la face immergée dans l'eau et son côté bourreau de travail, avec 12 à 15 heures de travail par jour, non stop", a-t-il raconté. Si Harvey Weinstein prenait soin de lui cacher sa vraie facette, son comportement s'est aggravé "vers 2011-2012". "Il commençait à être vraiment agressif, il lui fallait de la chair fraîche tout le temps. Il n'y avait plus l'agenda de la nuit et l'agenda du jour, c'était devenu à toute heure et il consommait des femmes à tout-va", s'est-il souvenu. Mickaël Chemloul dévoile alors les agissements tendancieux du magnat : "Il embarquait des gonzesses dans la voiture et il y avait des séquences d’échauffement, de préliminaires qui allaient jusqu’à la fellation. Quand il s’est rendu compte que je voyais ça, j'ai dit que ça ne le faisait plus. Il s’est retourné et m’a dit: ‘‘OK, fuck you, keep driving!’". 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 29 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Meghan Markle et prince Harry : comment ont-ils informé Elizabeth II de leur départ ? https://t.co/heB7uXe2QI https://t.co/ZsmN69DGtE
    Détails
  • 29 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Benjamin Castaldi : Jean-Pierre Foucault lui adresse un beau message pour son anniversaire https://t.co/FIblQUVnWP https://t.co/EyoqPOUQuH
    Détails
  • 29 mar Non Stop People @NonStopPeople
    Patrick Devedjian mort du Covid-19 : pourquoi ses derniers tweets suscitent l’émotion https://t.co/rPnBF0bexX https://t.co/jWZH1Q57Va
    Détails