• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Harvey Weinstein : son ancien chauffeur à Cannes témoigne des violences contre les hommes

Harvey Weinstein : son ancien chauffeur à Cannes témoigne des violences contre les hommes
  • A-
  • A+
Partager Google+

Dans un reportage diffusé ce jeudi 23 mai dans "Complément d'enquête", l'ancien chauffeur à Cannes d'Harvey Weinstein raconte que quelques hommes ont également été victime de violences. Non Stop People vous en dit plus.

C’est la deuxième année consécutive du Festival de Cannes sans la présence d’Harvey Weinstein. L’ancien producteur de cinéma déchu après de multiples accusations d'harcèlement et d’agression sexuelle depuis octobre 2017, n’est plus qu’une ombre au sein de l’industrie. Mais les frasques d’Harvey Weinstein sont loin d’être oubliés. Alors qu’il est inculpé pour deux agressions sexuelles dans un procès attendu pour le 9 septembre prochain, son ancien chauffeur à Cannes, à son service entre 2008 et 2013, témoigne dans le reportage "Weinstein, la contre-attaque" de l’émission "Complément d’enquête" ce jeudi 23 mai. Le chauffeur Mickaël Chemloul y dessine le portrait d’un homme caractériel et violent.

Son ancien chauffeur raconte avoir été victime de violences

"Quand un feu rouge s'éternisait, il fallait le sortir de là, sinon il piquait une crise de nerfs. À l'arrière, il jette les téléphones, les journaux, les bouteilles d'eau, tout ce qu'il peut... Quand quelqu'un lui a mal parlé ou qu'un assistant est en retard, c'est la crise de nerfs dans la voiture, et c'est le chauffeur qui prend" se souvient Mickaël Chemloul. Alors qu’Harvey Weinstein est visé par des plaintes venant des femmes, le chauffeur assure que l’ancien magnat d’Hollywood s’en prenait aussi aux hommes. "Il n'y a pas que les femmes qui ont été victimes d'Harvey Weinstein. Il y a aussi quelques hommes qui ont été harcelés physiquement, moralement, insultés, injuriés" témoigne le chauffeur qui assure avoir été agressé une nuit de 2013. "Il m'a arraché mes lunettes, m'a porté un coup de poing sur la nuque, un coup de coude dans les côtes, il m'a tordu le doigt, il m'a fait mal au bras" a-t-il indiqué dans une plainte pour violences volontaires déposées au commissariat de Cannes en 2014 et classée sans suite en raison de l’absence de témoins.

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Guy Bedos : Nicolas Bedos dévoile une photo de son père, les internautes émus https://t.co/f5pQNLcoRw https://t.co/wEt72BRiCx
    Détails
  • 23 aoû La Fouine @lafouine78
    RT @zxchyvxn: woaaah 🥺 quel flow https://t.co/PSNdlRhY6Y
    Détails
  • 23 aoû La Fouine @lafouine78
    Mes sœurs ont des talons hauts pourtant je les sens rabaissés.. 😔✍️
    Détails