Cinéma

"The Interview" sera finalement diffusé en salles, Barack Obama heureux du choix de Sony !

"The Interview" sera finalement diffusé en salles, Barack Obama heureux du choix de Sony !
  • A-
  • A+

L’affaire Sony se dénoue. Victime de piratage informatique et de menaces d’attentats, la société de production américaine a finalement décidé de maintenir la diffusion de son film « L’interview qui tue ! » sur l’assassinat d'un leader nord-Coréen. Une décision qu’approuve à 100% Obama.

Retrait démenti

Malgré les rumeurs, malgré les menaces de pirates exigeant son retrait des salles, la comédie de Seth Rogen et d’Evan Goldberg, « L’interview qui tue ! » sortira, comme prévu, à Noël, sur deux grands écrans d'Atlanta et de Dallas. Sujet à controverse, le film en question raconte l’histoire d’un animateur de talkshow et de son producteur impliqués dans un complot meurtrier fomenté à l’encontre d’un dirigeant de la Corée du Nord.  

« Nous n'avons jamais abandonné l'idée de sortir ‘L'interview qui tue!’ et nous sommes heureux que notre film sorte dans quelques cinémas le jour de Noël », a déclaré dans un communiqué Michael Lynton, le patron de Sony Pictures. La firme prétend aussi mettre en place une plateforme VOD afin de facilier la circulation de son long-métrage. Reste à savoir quand «Nous continuons parallèlement nos efforts pour nous assurer que des plateformes [de distribution via internet] et davantage de salles diffuseront le film».

Obama vote pour

En effet, « L’interview qui tue ! » ne sera pour le moment projetée que dans deux cinémas. Si le Plaza Atlanta, salle d'art et d'essai du sud des Etats-Unis se targue de compter parmi les « quelques cinémas du pays à projeter le film », de son côté, le patron de l'Alamo Drafthouse de Dallas (Texas) a posté le tweet suivant : « Sony a autorisé des projections de +L'interview qui tue!+ le jour de Noël. (...)#Victoire». Les deux établissements faisaient d’ailleurs partie de la liste de diffusion de «Team America», après que Sony eut a priori renoncé à le diffuser.

Barack Obama se réjouit franchement de cette victoire partielle. Porte-parole à la Maison Blanche, Eric Schultz rapporte les propos suivants : «  notre pays croit dans la liberté d'expression et dans le droit à la libre expression artistique». Référence implicite au premier amendement de la Constitution américaine sur la liberté d’expression. « La décision prise par Sony et par les cinémas participants va permettre au public de se faire son opinion sur ce film et nous saluons cette issue», aurait ajouté le chef d’état, lui qui, le 19 décembre, reprochait au studio hollywoodien d’avoir cédé aux tentatives d’intimidation des pirates. « Erreur », enfin, rectifiée !

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 06 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus

    Go to @AppleMusic now to vote for @aarondgibson!! Download: https://t.co/xkhiAveX01 Stream: https://t.co/Uve28mME7l

    Détails
  • 06 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus

    Vote for @aarondgibson now! Voting is open til 12pm ET/9am PT tomorrow! #VoiceTop8 #TeamMiley… https://t.co/mbc7qilwGn

    Détails
  • 06 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus

    Go to @AppleMusic now to vote for @iamAliCaldwell!! Download: https://t.co/EPNwdBRoXC Stream: https://t.co/dAyz6UzEql

    Détails