• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Jamel Debbouze : Sa mère, sa situation financière, son prochain film... Il dit tout !

Partager Google+
   / 7  
1
En 2002, Jamel Debbouze avec les acteurs film Astérix et Obelix : Mission Cléopatre
2
En 2004, Jamel Debbouze en séance de dédicace pour son DVD Jamel 100% Debbouze
3
En 2006, Jamel Debbouze avec les acteurs d’Indigènes, lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes
4
En 2008, Jamel Debbouze et Jean Pierre Bacri pour l’avant-première du film Parlez-moi de la pluie
5
En 2010, Jamel Debbouze et sa femme Melissa Theuriau pendant le Festival de Cannes
6
En 2010, Jamel Debbouze et Gad Elmaleh dans l’émission Vivement Dimanche
7
En 2013, Jamel Debbouze présente la 38ème cérémonie des César
  • A-
  • A+

Jamel Debbouze aime parler de lui en tout honneteté. Alors, lorsque GQ lui propose de faire la couverture de son mois d’avril, il n’hésite pas à en dévoiler un peu plus sur sa vie privée. Anecdote sur sa mère, sa situation financière, Jamel Debbouze dit tout !

Jamel Debbouze dévoilera le 6 avril prochain son tout nouveau film « Pourquoi j’ai pas mangé mon père ». Un projet sur lequel il travaille depuis de nombreuses années. L’occasion également d’être en couverture du magazine GQ. Et qui dit en une d’un magazine, dit interview révélation. Jamel Debbouze revient notamment sur les raisons qui l’ont poussé à faire ce film. « J’ai lu le livre il y a environ douze ans. Il y a deux romans qui m’ont marqué : celui-là et Des souris et des hommes de Steinbeck. Je n’y ai jamais véritablement pensé, et un jour on m’a proposé de faire la voix du personnage principal. J’ai changé les dialogues, j’ai trouvé ça intéressant et ils m’ont demandé de m’attaquer à la structure du scénario, et enfin à la mise en scène. En fait, ce n’est pas moi qui ai fait ce film, c’est ce film qui m’a fait. J’ai trouvé passionnant l’univers de Roy Lewis… Il a la grâce, mais il ne fallait pas essayer de le reproduire. C’est comme essayer de faire du Michael Jackson. Il n’y a que Michael qui peut faire du Jackson. Et je ne me voyais pas adapter un Roy Lewis, c’est de la même force… »

Ce film permet à Jamel Debbouze d’aborder certains thèmes très fréquents dans la vie quotidienne. « Moi, ce que j’aime dans ce film c’est que j’y retrouve tous les thèmes qui m’ont touché profondément : l’exclusion, la différence, l’amour, l’amitié évidemment et puis, effectivement, le pouvoir… » D’ailleurs, le mari de Melissa Theuriau n’a pas pu s’empêcher de faire le rapprochement avec sa vie personnelle. « Dans le film, le roi n’assume pas d’avoir un enfant malingre à présenter au peuple. Il s’en débarrasse. C’est arrivé certainement à plein d’endroits. La différence entre Édouard (le héros, ndlr) et moi, c’est que moi j’ai été aimé tout de suite par ma mère, par mon père, et exclu après. Exclu à cause de ma taille d’abord, ensuite de mon handicap, puis de ma tête. »

Jamel Debbouze complètement fan de sa mère !

Humoriste et comédien, Jamel Debbouze n’a jamais caché sa source d’inspiration : sa mère. « C’est la meuf la plus drôle que je connaisse. C’est vrai qu’elle a dédramatisé beaucoup de choses: les soucis, l’argent, la misère, tout, tout le temps. Le ramadan surprise c’est elle ! Quand il n’y avait plus rien, elle criait: "Ramadan surprise !" Et nous, on était morts de rire ! Et je t’en passe plein » explique le chef du Jamel Comedy Club. Il se souvient d’ailleurs d’une anecdote particulière. « La première année où Bardot avait fait son esclandre sur les moutons, dans les années 1980, on habitait à Barbès et on avait 3 moutons dans un F3, un par pièce, quoi ! Un jour, un flic frappe à la porte, et ma mère qui cachait le mouton, elle ouvre. Le flic lui demande "il y a des moutons ici ?" et ma mère "des moutons, ici ?! Non ! Ça va pas ? Non, pas de mouton ici !" Le flic s’en va, il est sur le point de descendre et il entend "bêê bêê", il se retourne et ma mère fait "bêê bêê". Même dans un film, t’y crois pas ! »

Enfin, Jamel Debbouze en a dit plus sur sa situation financière. S’il admet être « riche », il ne veut pas oublier d’où il vient. « Je fais gaffe à ça, rester au contact de la vérité, du sol. Le hall de bâtiment, c'est là que j'ai appris à danser, c'est là que j'ai entendu Nova pour la première fois, que j'ai embrassé une fille… Je crois que, quand tu es né pauvre, tu le restes un peu toute ta vie dans ta tête. »

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc KATY PERRY @katyperry
    ready for mars @elonmusk https://t.co/g8VZC0fDGi
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: Refresh your skin with elegant scents & benefits of Rose Water. 🌹#ParisHiltonUnicornMist is my ultimate beauty secret for…
    Détails
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @ParisHilton: I feel so grateful and privileged to be receiving this prestigious award tomorrow evening. It's an honor to accept the "Bu…
    Détails