• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

James Cameron : le réalisateur d’Avatar fustige Netflix

James Cameron : le réalisateur d’Avatar fustige Netflix
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

L’un des réalisateurs les plus connus au monde semble avoir une dent contre Netflix. James Cameron, à qui on doit entre autres le film culte "Titanic", a poussé un gros coup de gueule contre la plateforme de VOD. Non Stop People vous en dit plus.

James Cameron n’est visiblement pas un adepte des soirées canapé-Netflix. Et pour cause, il a poussé un coup de gueule contre la plateforme de vidéo à la demande. Pourquoi ? Parce qu’il est absolument contre l’idée qu’un film soit produit exclusivement pour être diffusé à la télévision et non au cinéma. Si Netflix propose de nombreuses séries originales parfois signées par de grands cinéastes – comme David Fincher, l’un des producteurs de "House of cards", ou Baz Luhrmann qui a créé "The Get down" – elle veut aussi se lancer dans la production de films. Mais, ce n’est pas du goût de James Cameron. Lors d’un entretien accordé au Daily Telegraph, il a affirmé qu’aucun de ses futurs longs-métrages ne sortirait sur Netlfix.

James Cameron en guerre contre Netflix

Le réalisateur de "Titanic" et "Avatar" a expliqué pourquoi il ne voulait pas qu’un de ses films sorte au cinéma et sur Netflix en même temps. "Ça ne me plaît pas. Je trouve ça stupide. L’expérience de la salle de cinéma a quelque chose de sacré et je ne veux pas la voir disparaître. Je ne pense pas qu’elle disparaîtra, mais on ne devrait pas empêcher le public de découvrir certains films sur un grand écran", a-t-il déclaré. Quant à découvrir des longs-métrages en exclusivité sur la plateforme et non dans les salles obscures, là aussi il est formellement contre.

"C’est une responsabilité qui nous incombe, à nous, réalisateurs de films, de faire des films qui sont à voir au cinéma. Il y a quelque chose dans le fait de quitter son domicile et de dédier deux heures de votre vie à une expérience que vous ne pouvez pas contrôler", a asséné le metteur en scène américain. Le sujet avait déjà fait polémique, notamment au dernier Festival de Cannes lors de la projection d’"Okja" de Bong Joon-Ho et "The Meyerowitz Stories" avec Dustin Hoffman, deux films Netflix en compétition officielle.

Par Katia Rimbert

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 aoû P!nk @Pink
    So much! https://t.co/fJdoyNBmvv
    Détails
  • 21 aoû P!nk @Pink
    Yes ladies get it!!!!!!!! https://t.co/IbnMa1E52u
    Détails
  • 20 aoû GAD @gadelmaleh
    Rest In Peace Monsieur Jerry Lewis #legendforever https://t.co/4gGVmXSrqD
    Détails