• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

J.K. Rowling accusée de transphobie sur Twitter, elle réplique

J.K. Rowling accusée de transphobie sur Twitter, elle réplique
(c) /MAXPPP
  • A-
  • A+
Partager Google+

J.K. Rowling est en pleine tourmente. La créatrice de la saga Harry Potter est accusée par la Toile de transphobie après ses récents tweets qui ont créé une véritable polémique. Non Stop People vous en dit plus;

Les internautes sont actuellement très en colère contre J.K. Rowling. Ce samedi 6 juin, l’écrivain a relayé sur Twitter un article du site Devex consacré à "créer un monde post-Covid plus égalitaire pour les personnes qui ont leurs règles". Rapidement, J.K. Rowling a commenté : "Les personnes qui ont leurs règles ? Je suis sûre qu’il devait exister un mot pour ces personnes ?", avant de suggérer trois mots imaginaires : "Wumben ? Wimpund ? Woomud ?". Une manière pour J.K. Rowling de reprocher à l’auteur de l’article de ne pas employer le terme "Women" (femme en anglais). Mais rapidement, les internautes ont fait part de leur colère. Selon eux, J.K. Rowling a fait preuve de transphobie en niant l’existence des personnes transsexuelles : "Nous nous concentrons généralement sur la diffusion de messages positifs, qui élèvent ou factuels. Les tweets de l'auteur ce soir ne sont pas de ceux-là. Au lieu de cela, voici où vous pouvez faire un don pour aider les femmes trans noires", a réagi le groupe de fans The Harry Potter Alliance.

"Ce n’est pas la haine de dire la vérité"

Face aux nombreuses critiques, J.K. Rowling est rapidement sortie du silence pour s’expliquer : "Je respecte le droit de chaque personne trans de vivre de façon authentique et confortable. Je marcherais avec vous si vous étiez victime de discrimination en raison de votre transsexualité. En même temps, ma vie a été façonnée par le fait d'être une femme. Je ne pense pas que ce soit odieux de le dire. L'idée que les femmes comme moi, qui font preuve d'empathie pour les personnes trans depuis des décennies, se sentent apparentées parce qu'elles sont vulnérables au même titre que les femmes - c'est-à-dire à la violence masculine - détestent les personnes trans parce qu'elles pensent que le sexe est réel et a vécu des conséquences - est un non-sens. Si le sexe n'est pas réel, il n'y a pas d'attirance pour le même sexe. Si le sexe n’est pas réel, la réalité vécue des femmes dans le monde est effacée. Je connais et j'aime les personnes trans, mais effacer le concept de sexe enlève la capacité de beaucoup de discuter de leur vie de manière significative. Ce n'est pas la haine de dire la vérité". Malheureusement pour J.K. Rowling, son explication n’a pas calmé la colère des internautes.

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 30 sep Non Stop People @NonStopPeople
    TPMP : Loana nue sur Instagram, Kelly Vedovelli la défend https://t.co/EQzE0gj99O https://t.co/Qfou0Duosa
    Détails
  • 30 sep Non Stop People @NonStopPeople
    Shannen Doherty atteinte d'un cancer : Ses confidences bouleversantes sur ses "vidéos d'adieux"… https://t.co/4FAifMhQQT
    Détails
  • 30 sep P!nk @Pink
    RT @davidmweissman: #MAGA, before you go to bed tonight, please give my column a read, especially after seeing that debate tonight & consid…
    Détails