• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

J.K. Rowling : son ex-mari confirme avoir été violent mais n'est "pas désolé"

J.K. Rowling : son ex-mari confirme avoir été violent mais n'est "pas désolé"
(c) /MAXPPP
  • A-
  • A+
Partager Google+

Le 10 juin dernier, l'auteure des livres Harry Potter, J.K Rowling a révélé dans un long texte, avoir été victime de violences conjugales et sexuelles. Questionné par le tabloïd "The Sun", son premier mari visé par ses accusations, Jorge Arantes, a confirmé les dires de l'écrivaine et explique n'avoir aucun regret...

J.K Rowling continue de faire la Une de l'actualité. Quelques jours après ses étonnants propos sur les personnes transgenres, la célèbre romancière anglaise vient en effet de faire des révélations sur sa vie privée. Dans un long texte publié sur son blog ce mercredi 10 juin 2020, celle qui est à l'origine des célèbres romans "Harry Potter", explique avoir survécu à "des violences conjugales et des agressions sexuelles". Des accusations faites contre son premier mari, Jorge Arantes, qui n'est autre que le père de sa fille de 27 ans prénommée Jessica.

Immédiatement interrogé par la presse anglaise au sujet de ces terribles accusations, Jorge Arantes a déclaré ne pas avoir pris le temps de lire les révélations de son ex-femme... avant de confirmer qu'il a été violent avec cette dernière.

J.K. Rowling tente de justifier sa transphobie 

"J'ai giflé Joanne - mais il n'y a pas eu d'abus soutenu. Je ne suis pas désolé de l'avoir giflée" a en effet déclaré Jorge Arantes au journal britannique "The Sun". "Elle raconte ce qu'elle veut. Je ne l'ai pas frappée". "C'est vrai que je l'ai giflée, mais je ne l'ai pas maltraitée", a poursuivi l'homme de 52 ans qui avait déjà admis il y a dix ans de cela s'être montré violent envers son ex-femme la nuit où elle l'avait quitté. "J'ai dû la traîner hors de la maison à cinq heures du matin et j'avoue l'avoir giflée très fort dans la rue" avait confessé l'ancien journaliste.

Ces effroyables révélations ont été publiées par J.K Rowling quelques jours après qu'elle a été accusée de transphobie. Le 6 juin dernier J.K Rowling a en effet posté une série d'étranges tweets remettant en cause le statut des personnes transgenres. Des messages qui ont littéralement choqué ses fans mais aussi toute l'opinion publique.

Pour justifier sa façon de penser, l'écrivaine évoque donc aujourd'hui son  "passé complexe, qui dessine ses peurs, ses intérêts et ses opinions".

Par E.S.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 27 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    Excited to see @mikemckellutah taking steps towards protecting kids in Utah! I hope PCS is paying attention now… https://t.co/Vsd2y2W6S3
    Détails
  • 27 Jan Paris Hilton @ParisHilton
    Valentine’s Day is almost here! 😍I’m so excited to share my Exclusive Limited Edition #ValentinesDay Collection ava… https://t.co/xmzMJvvYC3
    Détails
  • 27 Jan Selena Gomez @selenagomez
    RT @Tainy: . @selenagomez #BailaConmigo https://t.co/y78hq3SZaL
    Détails