• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Karin Viard : Ses déchirants souvenirs d’enfance

Karin Viard : Ses déchirants souvenirs d’enfance
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Karin Viard, qui a notamment joué dans l’un des succès cinématographiques de l’année 2014, "La Famille Bélier", a accordé une interview cette semaine à "Madame Figaro". Et l'actrice se confie notamment sur ses mauvais souvenirs d’enfance et surtout sur le fait que jamais personne ne lui a dit qu’elle était belle. Non Stop People vous en dit plus.

A la fin d’année 2014 et au début de l’année 2015, Karin Viard a connu le succès avec le film "La Famille Bélier". Aux côtés de Louane et de François Damiens, l’actrice y tenait l’un des rôles principaux. Et à l’époque, elle n’avait pas hésité à s’exprimer au sujet de l’encadrement des salaires des acteurs. "Je n'ai jamais eu un salaire à sept chiffres, et je n'en aurai jamais. J'en ai toujours été loin. Je pense que c'est pas mal d'encadrer les salaires. Quand il y a trop de disparités, ce n'est plus très moral".

Karin Viard en avait également profité pour pousser un coup de gueule contre la différence entre les hommes et les femmes au cinéma. "Globalement, je sais que les actrices sont moins payées que les acteurs, et c'est une chose qui ne me plaît pas. (…) Ça correspond sans doute à une idée un peu fausse et assez ancienne que c'est l'homme qui fait bouillir la marmite, qui tient la famille, ce qui n'est plus vrai aujourd'hui".

"Il a fallu que je trouve une autre identité"

Et alors qu’elle sera membre du jury du Festival de l'Alpe d'Huez 2016 aux côtés de Kad Merad ou Alice Pol, la comédienne de 49 ans s’est livrée dans le dernier numéro de "Madame Figaro" et notamment sur quelques mauvais souvenirs d’enfance. "Je n'avais pas le physique qui m'aurait permis de jouer à la fifille. Je n'ai pas grandi en m'entendant dire : "Comme tu es ravissante !" J'ai été élevée à la rude", a-t-elle confié.

Mais, Karin Viard a réussi en observant son entourage à surmonter cette épreuve. "Ma mère était la beauté de la famille. Il a fallu que je trouve une autre identité. J'ai pris celle de la rigolote. Mais avec le temps, j'ai découvert que je pouvais aussi être sexy. Je me suis autorisée à être multiple : à la fois comme ma mère, ma sœur, ma grand-mère et toutes ces femmes qui m'entourent".

 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 23 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Après le drame de #Charlottesville , George et Amal Clooney s'engagent https://t.co/VEeWP0hbIo https://t.co/Jx3gA0R2sz
    Détails
  • 23 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Carla Bruni : sa mère raconte son étonnante rencontre avec Nicolas Sarkozy https://t.co/Dgfqv3d1Mb https://t.co/Tyh8ANI2PS
    Détails
  • 23 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Dix ans après sa mort, @KarineFerri évoque la disparition de Grégory Lemarchal ➡ https://t.co/WYGI27z11L https://t.co/rkyuE2SB7f
    Détails