• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Keira Knightley : menacée par un fan obsessionnel, l’homme condamné à rester en hôpital psychiatrique

Keira Knightley : menacée par un fan obsessionnel, l’homme condamné à rester en hôpital psychiatrique
  • A-
  • A+
Partager Google+

L’actrice va pouvoir dormir tranquillement à nouveau. Selon "The Mirror", Mark Revill, un fan obsédé par la comédienne, a été condamné par le tribunal à rester en hôpital psychiatrique. Menaces inquiétantes, miaulement à la porte de chez elle ou encore envoi de photos pédopornographiques, l'homme de 50 ans a traumatisé la comédienne. Non Stop People vous en dit plus.

Keira Knightley est soulagée. Ce mardi 7 novembre, le tribunal de Londres a rendu sa décision concernant Mark Revill, le cauchemar de l’actrice. Cet homme de 50 ans, désormais interné dans l’hôpital psychiatrique de Londres le John Howard Center, a été diagnostiqué schizophrène paranoïaque avec un comportement extrêmement perturbant. En septembre dernier, ce fan excessif et dangereux avait été condamné à huit semaines de prison avec sursis et à une ordonnance d’interdiction de durée indéterminée après avoir harcelé Keira Knightley, mère d’une jeune fille, chez elle. Sous le faux nom de Mark McCattipuss, l’homme se rendait au domicile de l’actrice et venait miauler à travers la boîte aux lettres de la jeune femme.

Keira Knightley menacée par un fan, l'homme interné en hôpital psychiatrique

Pire encore, il l’attendait devant chez elle, lui envoyait des cartes postales avec des chats en fond et des photos à caractère pédopornographiques. Malgré les restrictions imposées par le tribunal, il a continué à la menacer via les réseaux sociaux. Sur Twitter et avec le compte de son pseudonyme, ce fan dérangé n'a pas hésité à aller encore plus loin : "Ma campagne de désobéissance continue. James Rignton et Keira Kinghtley ne pourront pas compter sur la police". Encore plus inquiétant, il en est venu à menacer le mari de la star de "Pirates des Caraïbes", James Righton, à travers des messages terrifiants lui disant qu’il allait "le couper". Effrayée par la situation et inquiète pour sa sécurité et celle de sa famille, Keira Knightley a vécu cette expérience comme un réel traumatisme."Cet homme m’a causé beaucoup de stress et de panique. J’ai peur à chaque fois que je sors. Quand je rentre chez moi, j’ai besoin de regarder derrière moi, car je suis inquiète. Je ne sais pas qui peut se trouver dans l’ombre", avait expliqué la comédienne Britannique. 

Par Emilie Roze

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 07 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Gérald Darmanin : Avec Barbara Pompili, les relations ont parfois été houleuses https://t.co/X96Ut99BBB https://t.co/hW544tMZd5
    Détails
  • 07 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Halle Berry au coeur d’une polémique, elle renonce au rôle d’un personnage transgenre https://t.co/SnknEWT8YU https://t.co/ePQBEyFM5e
    Détails
  • 07 juil Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Depp violent avec Amber Heard ? Son procès contre le Sun s'ouvre https://t.co/4F14EeQwgq https://t.co/0TxxthV1UA
    Détails