• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Kev Adams dénonce les tensions entre humoristes "’C"est le jeu de qui va écraser qui"

Kev Adams dénonce les tensions entre humoristes "’C"est le jeu de qui va écraser qui"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Kev Adams a accordé une interview à l’AFP mais également à Télé 7 Jours dans lesquelles il revient sur plusieurs points. D’abord, il évoque son envie de casser son image d’humoriste pour adolescent, tout en voulant conservant sa part de responsabilité en ce qui concerne les personnes qui le suivent. Enfin, il en dit un peu plus sur l’univers des humoristes, qui n’est pas si rose…

Kev Adams a petit à petit réussi à mettre les Français à ses pieds. Ce jeune homme de 23 ans en a pourtant assez d’être considéré comme l’humoriste des ados. Dans une interview accordée à l’AFP, Kev Adams revient sur son envie d’avoir un public plus large, et parfois un peu plus âgé. « Y’a qu’à moi qu’on demande ça, n’importe quel humoriste de la jeune génération, on n’irait pas lui dire : ’t’en es où dans tes tranches d’âges à peu près ?’ » Mais que les choses soient claires, il ne crache pas du tout sur son public, loin de là. « J’ai pas du tout honte d’être l’humoriste des enfants ou des ados, bien au contraire, c’est un public génial, ce qui m’énerve, c’est d’être réservé pour ces gens-là.» Cette image d’humoriste pour ados lui colle à la peau, et c’est bien ce qui l’embête. C’est d’ailleurs la raison du prime time de 90 minutes de la série dont il est la star, Soda. « Un trop long week-end » annoncera l’arrêt de la série.

Kev Adams, un humoriste conscient ?

Sous ses airs de jeune rebelle, Kev Adams considère qu’il ne doit pas faire n’importe quoi en public. C’est-à-dire, qu’il a une sorte de responsabilité en ce qui concerne son image et surtout ses fans. Kev Adams a beau parler des conflits intergénérationnels entre les jeunes et les adultes, il tient toutefois à rester le plus honnête possible et surtout le plus mature. « Jamais je vais aller dire aux jeunes ‘n’allez pas à l’école’, ‘vos parents, vous les emmerdez’, jamais, parce que y’a des jeunes qui pourraient prendre ça au sérieux ». « Vous ne me verrez jamais fumer une clope à la télévision ou dans une émission de télé, ou dehors devant des gens qui prennent des photos. Ça fait partie de mes responsabilités », explique-t-il à l’AFP. Il ajoute « On ne peut pas vouloir être connu et puis se dire +de toute façon, j’en ai rien à foutre, je vis ma vie comme avant+, il faut être responsable »

Une compétition entre les humoristes

Kev Adams a également accordé une interview vérité à Télé 7 Jours où il revient sur les relations qu’entretiennent les humoristes entre eux. Il explique que tout n’est pas aussi beau. « Il y a un climat de tensions et de concurrence assez malsain. Même les anciens comme Franck Dubosc ou Gad Elmaleh, vous le disent. Aujourd’hui, l’humour est devenu la nouvelle chanson française. Les gens vont davantage voir de spectacles que des concerts. Alors c’est le jeu de qui va écraser qui ». Des propos qui cassent un peu l’univers des humoristes qui semblait courtois et surtout plein d’humour… En attendant, Kev Adams est le héros du film « Aladin » prévu pour l’automne 2015.

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Kev Adams @kevadamsss
    Merci encore pour cette projection énorme en #GrandLarge de Tout là-haut : RDV mercredi pour découvrir le film part… https://t.co/HmQN0AdpSy
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Wauquiez estime qu'Emmanuel Macron a fait preuve d'opportunisme au moment de la mort de #JohnnyHallyday… https://t.co/xllx5vY2wp
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Foucault a failli se faire casser la gueule par #JohnnyHallyday à l'époque où il était marié à Adeline… https://t.co/5IDYLLEGH3
    Détails