• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Kev Adams se confie sur son enfance difficile : "J'étais un enfant renfermé"

Kev Adams se confie sur son enfance difficile : "J'étais un enfant renfermé"
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Alors qu’il cartonne dans le film les profs 2, Kev Adams n’a pas toujours été l’ado rigolo adoré des français. La star de SODA et prochainement à l’affiche Des Nouvelles Aventures d’Aladin a rencontré beaucoup de difficultés à s’accepter dans sa jeunesse. Au cours d’une interview pour Paris Match, il revient sur son passé pas toujours facile.

Au top de sa carrière, Kev Adam connaît un succès fulgurant depuis quelques années. Entre sa série SODA qui fait un carton sur W9 et ses nombreux films, le jeune humoriste qui vient de fêter ses 24 ans n’est pas prêt de s’arrêter là. Sa réussite dans la vie comme à l’écran témoigne d'une belle revanche sur la vie pour le jeune homme.

Kev Adams n’a pas toujours été bien dans sa peau. L’idole des jeunes et protégé de Gad Elmameh se souvient de mauvaises passes lorsqu’il était plus jeune. Comme beaucoup d’adolescent il était complexé et ne s’acceptait pas.  Dans son interview pour Paris Match à Los Angeles il évoque les problèmes d’argent qu’avait sa famille : “J’avais une dizaine d’années quand mon père a dû cesser son activité. On s’est serré la ceinture.“ se confie le jeune homme toujours à la recherche de l'amour à nos confrères de Paris Match.

"J’étais obnubilé par mes kilos en trop"

Si les apparences sont trompeuses, Kev adams n’a pas toujours été le jeune comique plein d’assurance qu'il laisse paraître : “ J'étais un enfant renfermé, obnubilé par ses kilos en trop, je n'étais pas du tout la même personne que celle que je suis aujourd'hui." explique le comédien. Mais à force de perseverance, Kev Adam a pris sa revanche sur la vie : "Je me bats pour apporter à ma mère et à mes frères tout ce dont ils ont besoin. J'ai pris ma famille sous mon aile.“ raconte l'humoriste. Désormais le jeune homme se concentre princiapelement sur sa carrière Outre Atlantique : "[Aux Etats-Unis], soit tu bosses, soit t'es mort. C'est très violent comme mentalité, mais ça me plaît." precise le comédien qui a grandi avec cette culture. 

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Johnny Hallyday : le récit de son dernier été de "bonheur intégral" https://t.co/8cumBl31R6 https://t.co/9YZToeJCXp
    Détails
  • 15 déc Jamel Debbouze @DebbouzeJamel
    RT @anne_roumanoff: Ok la blague de @TEXcomic était pourrie, nulle et machiste mais il me semble qu'il s'est excusé. Tex n'est pas Bertra…
    Détails
  • 15 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Geneviève de Fontenay se dit "choquée" des funérailles de Johnny Hallyday https://t.co/p733z6rjVI https://t.co/9hnSBENOdF
    Détails