Cinéma

La vie d’Adèle interdit : Jean-Pierre Mocky, son coup de gueule contre la justice !

La vie d’Adèle interdit : Jean-Pierre Mocky, son coup de gueule contre la justice !
(c) Maxppp
  • A-
  • A+

Le film "La Vie d’Adèle" fait beaucoup parler de lui en ce moment. Et pour cause, la justice a décidé d’annuler le visa d’exploitation du film d’Abdellatif Kechiche en raison de "scène de sexe réalistes" pouvant choquer la sensibilité des spectateurs. Une décision qui ne laisse pas de marbre le réalisateur Jean-Pierre Mocky. Interrogé sur les ondes de RTL, ce dernier n’a pas hésité à pousser un violent coup de gueule, condamnant la décision de justice. Non Stop People vous en dit plus.

Mercredi 9 décembre, la justice administrative a décidé d’annuler le visa d’exploitation du long-métrage "La Vie d’Adèle". La cause ? Le film d'Abdellatif Kechiche est jugé trop trash à cause de "scènes de sexe réalistes", pouvant "heurter la sensibilité du jeune public".

Jean-Pierre Mocky : "C’est de la censure, évidemment"

Cette décision intervient après que l’association "Promouvoir" ait saisi la justice. "Il n’est pas question ici de censure, il est question de restriction de diffusion aux plus jeunes", a estimé André Bonnet, fondateur de l'association "Promouvoir", connue pour sa lutte hargneuse contre le sexe et la violence au cinéma. "On pourrait polémiquer à l’infini, mais ce n’est pas du tout cela : c’est un problème de diffusion à l’égard de certains publics. Alors vous pouvez dire qu’effectivement il y a censure à l’égard des plus jeunes", reconnaît André Bonnet, invité sur RTL.

L’autre invité d’Yves Calvi ce jeudi 10 décembre sur les ondes de RTL, c’est Jean-Pierre Mocky, réalisateur de renom. Ce dernier n’a pas manqué de fustiger la décision de justice prise à l’encontre de "La Vie d’Adèle", film Palme d'Or au Festival de Cannes. "C’est de la censure, évidemment", lâche Jean-Pierre Mocky. "Des histoires de cul, il y en a plein à la télévision, alors si on empêche des enfants de voir ce film en particulier, il faudrait empêcher tout. Aujourd’hui, la censure est économique : quand vous faites un film avec un sujet dur, on vous en empêche", a-t-il ajouté avant de poursuivre : "Dans ce cas-là, il ne faut plus faire d’éducation sexuelle dans les écoles." Il précise : "On n’est pas libre en France, on ne peut pas dire certaines choses. Là on parle de culs, mais on peut rien dire non plus sur la politique, sur la médecine, sur les médicaments, on doit la fermer. Et si on la ferme pas, on sort pas les films."

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 déc Britney Spears @britneyspears

    Thank you for the sweet birthday wishes! Had an amazing day. Love you all 💖💖💖 https://t.co/jzKBS3r1b7

    Détails
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    Get your tix now on https://t.co/XVycBn7OWx #ustour 😘 https://t.co/fB67lIdipQ

    Détails
  • 03 déc Gad Elmaleh @gadelmaleh

    RT @melreynard98: @gadelmaleh @kevadamsss C'était la folaaaaiie Ce soir à Bercy 🙌🙌🎉 Rdv demain Avec toute la team gadou! 😍😍😍❤️😘 #ToutEstPos…

    Détails