• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Laurence Ferrari traumatisée : elle parle pour la 1ère fois du suicide de sa mère

Laurence Ferrari traumatisée : elle parle pour la 1ère fois du suicide de sa mère
  • A-
  • A+
Partager Google+

Laurence Ferrari a osé parler du suicide de sa mère à l'occasion d'un documentaire réalisé par sa fille Laetitia. Non Stop People vous en dit plus sur ces confidences, dévoilées ce 28 novembre dans un entretien publié dans Paris Match.

À l'occasion d'un entretien réalisé par Paris Match ce 28 novembre, Laurence Ferrari est revenue sur un épisode marquant de sa vie : le suicide de sa mère. La journaliste de CNews et Europe 1 a fait des confidences sur la perte de celle qui l'a mise au monde. Lors de ce drame, Laurence Ferrari n'avait que 22 ans. Pour la première fois, l'animatrice télévisée révèle ce tragique événement qui a bouleversé son existence. À l'origine de ces confidences ? Sa fille Laetitia, née de sa précédence union avec le journaliste Thomas Hugues, qui voulait en savoir plus. Étudiante en cinéma, la jeune femme a réalisé le documentaire "L'absente", dans lequel elle a cherché à percer à jour et face caméra, ce secret de famille. Sa grand-mère Bernadette s'est donné la mort en 1989, alors qu'elle avait "un mari et trois filles qui l'aiment et l'entourent", peut-on lire dans les premières lignes de l'article de nos confrères. "Cette femme est ma grand-mère; pourtant, je ne l'ai pas connue. (…) Il y a quelques mois, j'ai décidé de ne plus fermer les yeux sur ce non-dit et de réaliser un documentaire. Après un temps de réflexion, c'est comme une évidence : je dois réhabiliter la mémoire de ma grand-mère" explique Laetitia Hugues. 

Un sujet douloureux, dévoilé pour cicatriser 

De son côté, Laurence Ferrari s'est "toujours tu" et ne s'est "jamais exprimée publiquement" sur ce sujet "trop douloureux" pour elle. "J'ai compris que c'était important pour toi et qu'il fallait que je passe au-dessus de mes réticences, de ma pudeur, pour te permettre à toi de comprendre un peu mieux qui tu étais. C'était peut-être le bon moment, trente ans après, d'en parler et de laisser cette cicatrice apparente. J'ai toujours su que les cicatrices qui rendent forte sont celles que l'on voit. Celles que l'on cache n'ont toujours pas cicatrisé. Voilà, il était peut-être temps, enfin de lever le voile", déclare la jolie blonde de 52 ans. Bernadette, une femme "très belle. Solaire, avec une vie sociale très riche" était "une prof d'anglais adorée de ses élèves" et "engagée dans plusieurs associations humanitaires". Sincère, Laurence Ferrari explique les "forts épisodes de dépression" qui ont conduit sa mère au geste fatal. Celle qui dit avoir été "marquée pendant toute son enfance" l'avoue "c'est quelque chose qu'on n'oublie pas".

Par Nina Siahpoush-Royoux

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 18 nov Non Stop People @NonStopPeople
    DALS 2019 : Clara Morgane "méritait la finale" pour Chris Marques https://t.co/4KJl0ZSHpu https://t.co/a7HcKGEAtr
    Détails
  • 18 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Jacques Goldman engagé : son touchant geste pour aider les plus démunis https://t.co/2d6SiG3D5g https://t.co/VVLyAloFfZ
    Détails
  • 18 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Olivier de Kersauson : son téléphone sonne en direct, la Toile amusée https://t.co/TDhBkj4NKn https://t.co/rHarv5W6GA
    Détails