• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Les Bronzés : Pourquoi les acteurs détestaient le titre du film

Les Bronzés : Pourquoi les acteurs détestaient le titre du film
(c) maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Ce jeudi 9 mai 2019, TF1 propose une rediffusion du film "Les Bronzés 3" en prime time. L’occasion de revenir sur le succès fou de cette trilogie dont le titre désormais bien connu n’avait pas fait l’unanimité auprès des acteurs. Non Stop People vous en dit

"Les Bronzés 3, amis pour la vie" est au programme de la soirée sur TF1 ce jeudi 9 mai 2019. Les téléspectateurs pourront découvrir ou redécouvrir les aventures de Jérôme, Gigi, Popeye, Nathalie, Bernard et Jean-Claude. Il s’agit de la suite des "Bronzés" sorti en salles pour la première fois en 1978 qui s’inscrit aujourd’hui parmi les films les plus cultes en France. Pourtant l’aventure portée par la troupe du Splendid n’était pas si bien partie. En effet, lors des sorties successives des "Bronzés" puis des "Bronzés font du ski", le succès n’est pas vraiment au rendez-vous malgré les chiffres des entrées au box office relativement correctes (2,3 million en 1978 et 1,5 million en 1979). "Ça n’est qu’après, à force avec les passages et repassages et re-repassages à la télé, que les films sont devenus inusables, je n’ose pas dire éternels !", expliquait en novembre 2018 le réalisateur, Patrice Leconte, pour Allo Ciné.

"On n'aimait rien"

Mais ce n’est pas tout. A l’époque, les acteurs n’étaient pas fans du titre choisi pour les longs-métrages. Patrice Leconte se souvient : "On n'aimait pas ce titre. Le titre de la pièce de théâtre (Amours, coquillages et crustacés) était difficile à mémoriser. Mais 'Les Bronzés', ça nous énervait beaucoup. On n’aimait pas le titre, on n’aimait pas l’affiche, on n'aimait rien… Comme quoi !". Gérard Jugnot, inoubliable Bernard dans la fiction, avait lui aussi fait part de son mécontentement quant au choix de l’intitulé : "On n’aimait pas le terme ‘bronzés’. Pour nous, c’était raciste, mais on n’a pas trouvé mieux !" Un titre par défaut donc qui a finalement contribué à la réussite de cette aventure. Quarante ans après la sortie du premier volet, l’enthousiasme est toujours là.

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 21 mai sophia aram @SophiaAram
    Sans déconner c'est plus des législatives c'est un hôpital de jour. https://t.co/Kn2rO6NHiH
    Détails
  • 21 mai sophia aram @SophiaAram
    Pendant que Mélenchon salue l'arrivée de ce "grand intellectuel....................................................… https://t.co/TSgnetXRUU
    Détails
  • 21 mai sophia aram @SophiaAram
    Ce moment ou l'extrême-droite vomit sur l'arrivée de Pap Ndiaye... https://t.co/AGGL5TMcEu
    Détails