• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Liam Neeson : Pourquoi il a finalement accepté de jouer dans Taken 3 ?

Liam Neeson : Pourquoi il a finalement accepté de jouer dans Taken 3 ?
  • A-
  • A+
Partager Google+

En 2015, le troisième volet de la saga Taken sortait dans les salles obscures. Pourtant, ce projet aurait pu ne jamais voir le jour étant donné que l’acteur principal, Liam Neeson, n’était pas du tout emballé par l’idée. Non Stop People vous en dit plus.

Ce jeudi 4 juillet 2019, M6 mise sur le film "Taken 3" dès 21h sur ses antennes. Dans ce volet, Liam Neeson reprend son rôle de l’ex agent spécial Bryan Mills. Et encore une fois, il est embarqué dans une sacrée histoire, à savoir que son ex-femme a été assassinée. Il fera donc tout pour retrouver le coupable, tout en protégeant sa fille. Sans surprise, "Taken 3" a fait un carton au box-office dès sa sortie au cinéma. Pourtant, organiser la suite de la franchise était loin d’être une mince affaire. En effet, après le deuxième opus, Liam Neeson avait partagé son avis bien tranché au sujet de rempiler une nouvelle fois. "Je ne pense pas qu’un troisième épisode soit tourné. Je ne vois pas quel scénario empêcherait les spectateurs de se dire : 'Quoi ? Elle a ENCORE été enlevée ?'' déclarait-il.

Un succès mondial

Heureusement, la production a réussi à le faire changer d’avis. D’après les informations du site américain Deadline, l’acteur récemment accusé de racisme avait accepté de reprendre du service pour la coquette somme de 20 millions de dollars. Il s’agit de 5 millions de plus que son cachet précédent, lequel avait déjà été revu à la hausse après le succès du premier "Taken" dans le monde entier. Pour rappel, 226 millions de dollars avaient été récoltés pour un budget de 20 millions. La suite faisait encore mieux avec 376 millions de dollars de recettes. De quoi pousser les producteurs à s’engager sur un troisième épisode. Finalement, cette trilogie aura été plus que bénéfique pour Liam Neeson qui est redevenu un acteur incontournable après un passage à vide dans sa carrière. En revanche, cette fois il en est sûr, pas question de repartir pour un quatrième volet. "Il y a une limite au nombre de fois où votre fille peut être kidnappée. Si on en faisait un autre, ce serait davantage : 'S’il vous plaît, vous pouvez enlever ma fille ?" déclarait-il en 2016.

Par E V

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 01 déc sophia aram @SophiaAram
    Et à sa "décharge", j'imagine que vue du petit trou de sa bite, le monde aurait effectivement deux problèmes majeur… https://t.co/PbV4vVRLFz
    Détails
  • 01 déc sophia aram @SophiaAram
    Et quand il parle "de la misère des jeunes prolétaires blancs qui, éduqués dans l'univers du féminisme occidental,… https://t.co/nyLJ1FZbsB
    Détails
  • 01 déc sophia aram @SophiaAram
    Avant tout, Zemmour a un problème avec sa bite.  Par exemple, quand il écrit "les femmes préfèrent être prises sans… https://t.co/Txm6dxhghT
    Détails