• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Luc Besson accusé de viol : la justice ordonne la réouverture de l’enquête

Luc Besson accusé de viol : la justice ordonne la réouverture de l’enquête
  • A-
  • A+
Partager Google+

Nouveau rebondissement dans l’affaire Luc Besson. Alors que la plainte pour viol de Sand Van Roy avait d’abord été classée sans suite, un juge d’instruction a ordonné, vendredi 4 octobre, la réouverture de l’enquête. Non Stop People vous en dit plus.

Pendant deux ans, elle a été sous son emprise. Aujourd’hui, Sand Van Roy est bien décidée à se faire justice. Vendredi 4 octobre, un juge d’instruction a ordonné la réouverture de l’enquête visant Luc Besson. Pour rappel, le réalisateur français avait été accusé de viol par la comédienne et mannequin de 28 ans, mais aussi par plusieurs autres femmes. Au total, neuf accusatrices sont sorties du silence, dénonçant le comportement de Luc Besson.

Sand Van Roy avait brisé le silence en mai 2018 en déposant une première plainte pour viol contre le cinéaste de renom. Cette plainte avait été classée sans suite par le parquet de Paris en février dernier. Déterminée à ne pas se laisser abattre, Sand Van Roy avait déposé une nouvelle plainte avec constitution de partie civile. "Un juge d’instruction va enquêter ! Ma plainte n’est plus classée sans suite", s’est réjoui Sand Van Roy sur Twitter, dans la soirée du 4 octobre.

L’avocat de Luc Besson a "bon espoir"

De son côté, l’avocat du réalisateur de 60 ans a réagi à cette annonce. "Nous prenons acte de l’ouverture d’une information judiciaire, qui est logique en cas de plainte avec constitution de partie civile", a répliqué Me Thierry Marembert auprès de l’AFP. L’avocat garde espoir pour son client. "Nous avons bon espoir que le juge d’instruction qui va découvrir le dossier arrivera aux mêmes conclusions que le ministère public qui le suit depuis plus d’un an et qui a exprimé très clairement que M. Besson n’avait commis aucun délit", a ajouté l’avocat.

Les ennuis sont très loin d’être terminés pour Luc Besson. En effet, depuis février dernier, une enquête préliminaire visant le réalisateur est toujours ouverte à Paris. Cette dernière examine les accusations d’une autre accusatrice, interrogée par Médiapart (qui avait récemment fait des révélations très troublantes sur l’affaire Luc Besson, le 29 septembre dernier). Selon une source proche du dossier, cette victime présumée d’origine canadienne n’avait pas encore pu être entendue par les autorités, à la mi-septembre. La tourmente reprend. 

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 22 nov Non Stop People @NonStopPeople
    Pascal Soetens : son coup de gueule contre les rumeurs sur sa situation financière https://t.co/prhKSG2pwV https://t.co/AXt8Uo3VSg
    Détails
  • 22 nov La Fouine👁 @lafouine78
    RT @Marc_ArthurDiom: "Vrai reconnait vrai pour ça que wAllah je n'sais pas qui vous êtes" #FOUINYFLOW
    Détails
  • 22 nov La Fouine👁 @lafouine78
    RT @genarodimarzio: @lafouine78 #FOUINYFLOW voilà du vrai rap lourd sale propre https://t.co/qAENugDmbM
    Détails