• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Maïwenn : En pleine polémique, elle en rajoute une couche

Maïwenn : En pleine polémique, elle en rajoute une couche
  • A-
  • A+
Partager Google+

Après s'être opposée aux féministes dans un entretien accordé à Paris Match, la réalisatrice Maïwenn a de nouveau assumé sa prise de position en défendant Roman Polanski dans "Passage des arts" sur France 5 ce jeudi 22 octobre. Non Stop People vous en dit plus.

A l'occasion de la sortie au cinéma le 28 octobre de son film ADN, Maïwenn a accordé quelques interviews dans les médias. Alors que le mouvement #MeToo a bouleversé le monde du cinéma et que de nombreuses actrices ont élevé la voix contre les agressions sexuelles, Maïwenn a apporté une voix dissonante dans un entretien à Paris Match. A l'encontre des féministes, la réalisatrice a lâché : "C’est fou ce qu’elles peuvent dire comme conneries, ces derniers temps ! Ce sont des femmes qui n’aiment pas les hommes, c’est clair, et qui sont à l’origine de dommages collatéraux très graves. Moi, je suis pour dire aux hommes à quel point on les aime. Il faut arrêter de dire que ce sont tous des pervers!".

"c'était n'importe quoi"

Adèle Haenel qui avait quitté la cérémonie des César 2020 lorsque Roman Polanski a été récompensé pour la Meilleure réalisation, a également été visée par Maïwenn. "Polanski a reçu un prix pour un film formidable, où est le problème ? On ne lui a pas non plus décerné un prix Nobel ! Adèle Haenel doit avoir un gros bobo quelque part, pour être partie comme elle l'a fait. Le politiquement correct dans ce milieu, aujourd'hui, exige de se déclarer pour elle. Eh bien, moi, je ne le suis pas !", a-t-elle affirmé sans langue de bois. Une attitude de nouveau dénoncée dans "Passage des arts" sur France 5 ce jeudi 22 octobre. "Tout ce bordel aux César j'ai trouvé que c'était n'importe quoi", a lancé la réalisatrice en estimant sur l'affaire Roman Polanski : "Y a beaucoup de victimes qui veulent qu'on les laisse tranquilles ; la victime de Polanski, ça fait quarante ans qu'elle dit qu'elle veut qu'on la laisse tranquille". Des propos chocs, que Maïwenn assume : "Y'en a pas beaucoup qui le disent ; dès qu'on est de l'autre côté, c'est comme si on nous demandait de nous taire. Moi en tout cas, j'aime les hommes virils et les paradoxes. Y a plein de femmes qui abusent de leur séduction". 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 25 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @KKWFRAGRANCE: TOMORROW: The KKW Crystals restock along with 3 new scents + our Cyber Weekend sale begins! Shop 20% off sitewide (exclus…
    Détails
  • 25 nov Kim Kardashian West @KimKardashian
    RT @kkwbeauty: TOMORROW: #Crystallized Collection launches + our Cyber Weekend sale begins! Shop 30% off sitewide (exclusions apply) starti…
    Détails
  • 25 nov Paris Hilton @ParisHilton
    Children’s Rights is an amazing ally to survivors of institutionalized abuse! Listen to their episode on the Troubl… https://t.co/LKIVdaEes1
    Détails