• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Maïwenn : "Julie Gayet, je l'ai égorgée, elle est morte" (Vidéo)

Maïwenn  : "Julie Gayet, je l'ai égorgée, elle est morte" (Vidéo)
(c) Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Sur Europe 1, Maïwenn est revenue brièvement et violemment sur son éternel conflit avec Julie Gayet. Non Stop People vous en dit plus.

Maïwenn et Julie Gayet, qui étaient à la base amies se sont lancées dans une guerre médiatique, après la gaffe de la "fiancée" de François Hollande. Alors qu'elle réalisait son nouveau documentaire Cinéast(e)s, Julie Gayet a utilisé des images de Maïwenn, alors que celle-ci avait refusé au préalable de participer au projet. La réalisatrice s'était d'ailleurs exprimée sur le conflit dans les colonnes de Première : "Julie m’avait proposé de participer à son film. Poliment, j’avais répondu que je n’avais pas le temps. Puis, j’apprends par la presse que je suis dans son docu. Elle avait pris des images ailleurs sans me demander. J’ai pété un boulon. Je prends rarement la parole dans les médias, je veux qu’on me laisse tranquille et je déteste apparaître dans la presse ou à la télé sans raison, alors qu’on n’aille pas piquer des images de moi ailleurs pour servir un sujet qui n’a pas lieu d’être".

Elle explique au cours de cet entretien que cette attitude a conduit les deux jeunes femmes devant la justice. Maïwenn avait même menacé Julie Gayet de s'en prendre à elle physiquement, si elle refusait de rétablir son erreur : "Je l’ai appelée en lui demandant de me couper au montage, mais le film était déjà diffusé. Je lui ai dit : C’est simple, je vais venir t’égorger de mes propres mains si tu ne vires pas ma séquence". J’ai fait appel à un avocat. C’est allé loin. C’était très important pour moi de ne pas figurer là-dedans, on fait du tort aux femmes en râlant comme ça". Elle avait aussi accusé par la suite la jolie blonde d'utiliser sa relation avec François Hollande comme protection.

Maïwenn tacle une nouvelle fois Julie Gayet

Invitée sur Europe 1 par Caroline Roux, Maïwenn est revenue à l'occasion de la sortie de son nouveau film "Mon Roi", sur son conflit avec Julie Gayet et plus particulièrement sur sa condition de femme réalisatrice. Le documentaire de la compagne du président de la République, qui est à l'origine du conflit, avait pour sujet les femmes cinéastes. Mais l'ancienne compagne de Luc Besson explique dans cette interview qu'elle ne souhaite pas être définie comme une femme réalisatrice, voilà pourquoi elle a refusé de participer au projet : "On fait beaucoup de bordel autour de ça, mais le vrai bordel qu'il faut faire, c'est pourquoi on stigmatise toutes les femmes qui ont de la responsabilité. Cela concerne les femmes chefs d'entreprises, qui ont des hommes à gérer. Il faut gérer ces fauves, et ces fauves n'aiment pas trop être dominés par des lionnes".

La réalisatrice, qui a balancé sur les acteurs de Polisse, a appuyé son point de vue en faisaint référence à de la littérature. Pour elle le talent n'a pas de sexe : "Je lis un livre de Marguerite Duras ou de Romain Gary, c'est la même sensibilité. Je n'ai pas l'impression que ce soit qu'une femme qui peut l'écrire". Si, l'actrice explique sereinement sa façon de pensée, elle n'oublie tout de même pas d'enterrer publiquement une nouvelle fois son ennemie jurée : "Julie Gayet, je l'ai égorgée, elle est morte".


Maïwenn : "Je me suis coupée au montage" par Europe1fr

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Paris Hilton @ParisHilton
    I feel so grateful and privileged to be receiving this prestigious award tomorrow evening. It's an honor to accept… https://t.co/tHCkvkgzo3
    Détails
  • 17 déc Non Stop People @NonStopPeople
    @MaevaCouckeOff , Miss Nord Pas-de-Calais 2017, est élue Miss France 2018 ! 👑 À 24 ans, la jeune femme suit des étu… https://t.co/CfEggKtxiN
    Détails
  • 17 déc Kev Adams @kevadamsss
    @paloma_pls 🙌😊
    Détails