• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Matthew McConaughey face à ses échecs : "J’assume !"

Matthew McConaughey face à ses échecs : "J’assume !"
  • A-
  • A+
Partager Google+

Devenu l’un des acteurs les plus en vus d’Hollywood, Matthew McConaughey a pourtant vécu un petit passage à vide il y a quelques années suite à un enchaînement de comédies romantiques plus ou moins bien réalisées. Aujourd’hui, il affirme qu’il ne regrette rien et qu’il est même plutôt fier de son travail.

Avant True Detective, avant Mud, et bien évidemment, avant Dallas Buyers Club- qui lui a permis de remporter son premier Oscar- Matthew McConaughey a vécu une période plutôt trouble. Révélé au début des années 90 dans Génération rebelle de Richard Linklater, l’acteur semblait destiné à une très belle carrière. Mais à partir de 2001, le célèbre texan se laisse happer par un genre cinématographique souvent décrié : la comédie romantique. Il enchaîne d’abord deux succès, Un mariage trop parfait et Comment se faire larguer en dix leçons, avant de dire oui à trois autres films aux scénarios plus que pauvres, Playboy à saisir, Hanté par ses ex et L’amour de l’or. Entre temps, Matthew McConaughey a tourné le très beau We Are Marshall, mais le mal est fait et il devient alors la risée d’Hollywood.

On pourrait croire que l’acteur regrette cette période, mais bien sûr, c’est mal connaître l’animal, qui est plutôt sûr de lui. Récemment, Matthew McConaughey a ainsi accordé un long entretien à GQ, et le journaliste ne s’est pas prié pour lui demander s’il était fier de son travail sur ces films à l’eau de rose. Réponse de l’intéressé :

« Absolument. Ces films sont compliqués. C’est difficile de donner l’impression qu’ils ont été faciles à tourner. Ce genre de cinéma est ce qu’il est. Les comédies romantiques se font huer par les critiques et même par leurs acteurs eux-mêmes. Dans un sens, je comprends, mais d’un autre côté c’est totalement injuste. Il faut avoir un certain entrain pour que ça marche. Je pense que j’ai apporté à ces films un certain entrain. Et parfois, certaines scènes étaient très dures à tourner avec moi au milieu qui essayait de sauver la virilité de mon personnage ».

Un passage à vide réfléchi

Néanmoins, si Matthew McConaughey ne renie pas son travail, il avoue à GQ qu’il a compris à un certain moment qu’il s’égarait. Il raconte : « Je me suis dit : ‘dans ma vie, j’aime plus fort, je pleure plus fort, et je ris plus fort, et cela ne m’arrive jamais au travail’. Je prenais des risques dans ma vie que je ne prenais jamais au travail. Je me disais : ‘Pourquoi est-ce que mon job ne me procure pas plus d’émotions ?’ »

Celui qu’on verra bientôt dans Interstellar (5 novembre) explique qu’il s’est alors lui-même retiré des plateaux de tournage : « J’ai parlé à mon agent et à ma femme. J’ai parlé à mon conseiller financier et je lui ai dis : ‘Hey, je vais peut-être arrêter de bosser un petit moment. Ça va aller ?’ Et j’ai tout arrêté pendant deux ans ».

Par Anais Orieul

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 17 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris la semaine qui arrive s annonce folle! On a retrouvé La Darka Dans @TPMP je kif tellement! Et Demain @CDechavanne 1ère fois ❤️❤️
    Détails
  • 17 déc lafouine @lafouine78
    🔥🔥🔥 https://t.co/Sjacj8kqLQ
    Détails
  • 17 déc Miley Ray Cyrus @MileyCyrus
    Can't WAIT for this Monday & Tuesday with @brookesimpson @nbcthevoice ! #TeamMiley #TeamBrooke Vote 4 Brooke & down… https://t.co/8c8UN0lHfg
    Détails