• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Michèle Laroque : son intuition peu avant la mort de son père

Michèle Laroque : son intuition peu avant la mort de son père
  • A-
  • A+
Partager Google+

Invitée de Karine Le Marchand dans "Une ambition intime", Michèle Laroque s’est confiée sur la mort de son père, lundi 12 août. L’actrice a révélé avoir reçu un signe avant-coureur avant cette disparition. Non Stop People vous en dit plus.

D’un naturel discret, Michèle Laroque acceptait de jouer au jeu des confidences face à Karine Le Marchand, lundi 12 août, dans "Une ambition intime". Dans ce numéro inédit, la compagne de François Baroin s’est donc confiée sans fards, notamment au sujet de son enfance. Une période compliquée pour la comédienne. Et pour cause, Michèle Laroque entretenait une relation compliquée avec son père, Claude Laroque. "Il me comparait toujours, il disait : ‘oh, il y a des parents qui ont de la chance !’ Il avait envie que je sois la meilleure en tout", se remémorait l’actrice de 59 ans. Une pression constante qui l’avait poussé à ébranler toutes les règles lorsqu’elle était adolescente.

"Il m’avait appris à vivre sans lui"

Si elle s’est peu à peu éloignée de l’éducation stricte de son père, Michèle Laroque s’est sentie plus proche de lui que jamais lorsqu’il était au seuil de la mort. En effet, lorsque Claude Laroque avait été admis à l’hôpital, quelques jours avant de succomber à une longue maladie, la comédienne avait été alertée par une intuition. "Je tournais un film et je devais jouer une scène où j’étais très gaie, très heureuse d’une certaine nouvelle", raconte la maman d’Oriane Deschamps. "Je regarde sur le combo et je vois un regard, mais d’une tristesse […] Et, en fait, j’ai su le lendemain que mon père, à l’heure où je tournais cette scène, rentrait à l’hôpital. Et j’ai dû le ressentir", précise-t-elle.

Lorsque Claude Laroque rendait son dernier souffle, sa célèbre fille a continué à aller de l’avant. "Il n'a jamais voulu que je sois dépendante, et pourtant il était possessif. C’était quelqu’un qui m’aimait énormément. Il m’avait appris à vivre sans lui, il m’avait appris à savoir vivre ce genre d’épreuves", admet Michèle Laroque. Une leçon de vie qui lui a servi.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 03 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Emmanuel Macron et Brigitte Macron : cette soirée “en toute simplicité” autour d’une pizza https://t.co/G8IZ44XPNj https://t.co/OWpRykJNrD
    Détails
  • 03 aoû Bruno Mars @BrunoMars
    Yo @rihanna I’d like to submit some of my headshots for your Fenty Skin Campaign. I just took some new ones that I’m really proud of. 🤞
    Détails
  • 03 aoû Non Stop People @NonStopPeople
    Victoria Abril : l'incroyable histoire de son père "mort deux fois" https://t.co/l40IPEoPt6 https://t.co/YQY4ot3dEb
    Détails