• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Nathalie Baye engagée : l'actrice se lance dans un nouveau combat

Nathalie Baye engagée : l'actrice se lance dans un nouveau combat
  • A-
  • A+
Partager Google+

Touchée par la dépression de sa fille, Laura Smet, en 2007, Nathalie Baye a décidé de se mobiliser pour une meilleure prise en charge des troubles psychiques. Mardi 26 mars, l’actrice a lancé un appel à la sensibilisation à une autre maladie psychique, dans les colonnes du Parisien. Non Stop People vous en dit plus.

Mariée depuis quelques mois, la vie personnelle de Laura Smet n’a pas toujours été rose. En 2007, la fille de Johnny Hallyday plongeait tête la première en dépression. Une descente aux enfers survenue suite à sa séparation de Frédéric Beigbeder. A bout, la comédienne et réalisatrice avalait un cocktail de médicaments et était transportée d’urgence à l’hôpital. Cette dépression, sa mère Nathalie Baye en a été la spectatrice. Mardi 26 mars, l’ex-compagne du Taulier a évoqué cette période de sa vie, à demi-mot, dans les colonnes du Parisien. "Le jour où j’ai compris de quoi il s’agissait, j’ai été en mesure non seulement d’aider mais de montrer que j’étais là. Lorsqu’on est passé par des épreuves aussi difficiles, on est d’autant plus touchés par le combat d’autres parents", a-t-elle expliqué à nos confrères.

Nathalie Baye casse les tabous

Si Nathalie Baye évoque la dépression de sa fille, c’est parce qu’elle a décidé de se lancer dans un nouveau combat de sensibilisation à un autre trouble psychique : la schizophrénie. Elle s’est ainsi confiée sur le regard porté par la société sur les maladies mentales. Un regard stigmatisant et troublé par l’incompréhension. Nathalie Baye a donc décidé de signer la préface du bouquin "Des lumières du ciel", de Bénédicte Chénu. Cette dernière y évoque le combat de son fils contre la schizophrénie, diagnostiquée alors qu’il avait 17 ans. "J’ai vraiment découvert cette maladie à travers l’histoire de Bénédicte. Ce qui m’a donné envie d’écrire la préface de son livre, c’est le combat d’une mère pour son enfant et cette manière de ne jamais abandonner. Après le choc de l’annonce, elle a accepté la maladie. Je suis toujours très émue par les personnes qui s’engagent pour quelqu’un qui leur est cher et qui ne lâchent rien", a expliqué Nathalie Baye. Malgré les progrès, elle estime que la stigmatisation de la schizophrénie a encore quelques beaux jours devant elle. "Il y a des familles qui cachent les problèmes psychiatriques de leur enfant et le mettent à l’écart. Les non-dits existent toujours. Beaucoup ne savent pas non plus ce que veut dire la schizophrénie, ce mot a été terriblement galvaudé. On a aussi diabolisé cette maladie comme si elle était moins noble qu’une autre. Le cancer suscite de la compassion, la schizophrénie, de la méfiance", estime-t-elle.


Une image qui colle également à la peau d’autres troubles psychiques, tels que le trouble bipolaire ou encore le trouble de la personnalité borderline (souvent confondus, ndlr). Pour lutter contre le tabou, Nathalie Baye a décidé de lancer un appel à la bienveillance. "Les enfants, comme Charles, qui souffrent de schizophrénie, ne doivent pas être rejetés mais entourés de beaucoup d’amour […] Si l’entourage a peur, il faut lui parler, lui expliquer, même si c’est difficile. La gentillesse est la réaction la plus intelligente que l’on peut avoir", dit-elle. Une prise de position importante à l’heure où d’autres personnalités à l’instar d’Agathe Auproux, fracassent les tabous autour des maladies.

Par Laura C-M

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 02 déc Cyril Hanouna @Cyrilhanouna
    Mes chéris c est la mort dans l âme que je vous annonce que je ne serais pas à l antenne ce soir. 1ère fois en 10 a… https://t.co/21lzsUPtqR
    Détails
  • 02 déc Paris Hilton @ParisHilton
    Loves it @jayleejanet🥰 https://t.co/FX4y5EQKMG
    Détails
  • 02 déc Paris Hilton @ParisHilton
    RT @jayleejanet: We all know @ParisHilton from reality TV shows and tabloids but she's actually been a prolific startup investor for years…
    Détails