• Non Stop People
    est disponible sur
  • Canalsat46
  • Free86
  • Orange84
Cinéma

Nathalie Baye : Laura Smet vue par sa mère

Nathalie Baye : Laura Smet vue par sa mère
© Maxppp
  • A-
  • A+
Partager Google+

Lors du 15ème Festival du film francophone à Athènes, Nathalie Baye répond aux questions de « Gala » avec ce naturel qui lui est propre et parle de sa fille Laura Smet avec beaucoup de tendresse et d’admiration. Non-Stop-People vous propose de découvrir la suite sur son site.

Nathalie Baye s’est confiée au magazine "Gala", alors qu’elle est de passage à Athènes au 15ème Festival du film francophone. A cette occasion, c’est avec un plaisir non dissimulé, que l’actrice répond aux questions au sujet de sa fille Laura Smet, née de son amour avec le rockeur Johnny Hallyday il y a trente ans. Lorsque Laura Smet a commencé à jouer, Nathalie Baye s’est posée une question : « Je me suis dit : 'J'espère qu'elle douée.' Et elle l'est. » On sent l’admiration qu’elle porte à sa progéniture.

Récemment au cinéma dans le film "Yves Saint Laurent" aux côtés de Pierre Niney, Laura Smet fait la fierté de sa mère qui lui porte un amour inconditionnel : « Si elle avait eu envie d'être puéricultrice ou n'importe quoi, ça m'allait aussi", affirme l’ex de Johnny Hallyday. Elle trouve sa fille « très joyeuse, très drôle et tolérante ». Avant que Laura Smet ne se tourne vers la comédie, sa mère avait tenté de l’orienter vers la danse mais sans grand succès, « c'était une catastrophe », plaisante-t-elle. Pleine d'admiration pour sa fille unique, elle continue : « J'aime beaucoup la voir se préparer pour un travail, j'aime la passion, l'investissement qu'elle y met. »

Nathalie Baye parle de ses faiblesses

Lors de cette interview, l’actrice ne cache rien. Elle répond en toute franchise et on découvre une femme admirable avec ses failles et ses faiblesses. Lorsqu’elle parle d’elle, l’actrice se qualifie comme « quelqu'un d'assez courageux », qui « n'a pas peur d'affronter les choses difficiles ». Actrice de talent et femme accomplie, Nathalie Baye confie ne pas adhérer à  « cette mode du jeunisme absolue ». Elle s'exprime également sur un problème qui l’a beaucoup fait souffrir dans son enfance et sa jeunesse ; elle parle de sa dyslexie et enchaine en précisant qu’elle a des faiblesses comme tout un chacun: « Je ne suis pas si forte qu'on le croit. Je peux m'écrouler, douter, paniquer, comme tout le monde. »  

Par Sophie

Réagissez à l'actu people
Fil d'infos
People Tweet
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Laurent Wauquiez estime qu'Emmanuel Macron a fait preuve d'opportunisme au moment de la mort de #JohnnyHallyday… https://t.co/xllx5vY2wp
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    Jean-Pierre Foucault a failli se faire casser la gueule par #JohnnyHallyday à l'époque où il était marié à Adeline… https://t.co/5IDYLLEGH3
    Détails
  • 14 déc Non Stop People @NonStopPeople
    .@jazzqvemf maman et déjà fatiguée par son nouveau rôle https://t.co/hlyhRVcJCO https://t.co/hmz17Xl2ts
    Détails